C'est vous qui le dites

Un brassard pour dénoncer le Qatar, ça vous suffit vraiment ?

Accusés de rester silencieux sur le sujet de la Coupe du monde au Qatar, les Diables rouges réagissent. Avec 9 autres pays, notre équipe nationale a donc décidé de participer à la campagne "One love". Une campagne qui entend lutter contre toutes les discriminations, promouvoir l’inclusion et montrer indirectement au Qatar que certaines valeurs ne se négocient pas. Concrètement, le capitaine des Diables, Eden Hazard, portera dès ce soir un brassard aux couleurs de l’arc-en-ciel qu’il gardera pour tous les matchs du Mondial.

Un brassard pour dénoncer le Qatar, ça vous suffit vraiment ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Tous droits réservés

"J’ai la nausée à l’idée de savoir que notre équipe y va"

Luc, un auditeur de Fourons, dans la province de Limbourg, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Les joueurs belges font ce qu’ils peuvent. On aurait dû réagir dès la décision d’organiser la Coupe du monde au Qatar. Je ne vais pas regarder la Coupe cette année, pourtant je suis un très grand amateur de foot. Je suis un passionné de foot et j’ai la nausée à l’idée de savoir que notre équipe y va."

JASPER JACOBS – BELGA

"On se donne bonne conscience"

Du côté de Charleroi, Félicien nous partage son avis : "Quand on n’est pas content, on porte un brassard et par magie, les choses changent. Le Qatar ne va pas s’en inquiéter. C’est bien, on se donne bonne conscience, mais les joueurs sont les maillons d’un rouage gangrené par la corruption et l’hypocrisie du milieu. Ça fait une dizaine d’années qu’on le sait, ce n’est pas un pays très ouvert culturellement. Je n’attends absolument rien de la part de nos joueurs."

Belga

"Ce brassard ne servira à rien"

Le débat se termine à Isières avec Alain : "Ne faisons pas trop les malins avec ce brassard, il ne servira à rien. On ne va pas se disputer avec le Qatar, c’est une autre civilisation et une autre religion. Il ne faut pas oublier que cet hiver, on aura besoin de gaz, et sans le gaz russe, nous aurons besoin de celui du Qatar. Si le Qatar ne le vend pas en Belgique, il n’aura aucun mal à le vendre ailleurs, alors il ne faut pas les contrarier. Ne jouons pas les donneurs de leçons."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Le service militaire obligatoire devrait-il faire son retour ?

C'est vous qui le dites

Vous nourrir, c’est devenu une difficulté ? Comment vous vous organisez ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous