RTBFPasser au contenu

Exposition - Musées

Un boycott des musées américains pour dénoncer le racisme qui y sévit

Alors que la plupart des musées américains s'apprêtent à rouvrir leurs portes, le groupe @changethemuseum appelle au boycott des établissements culturels du pays.

Le compte Instagram @changethemuseum appelle à boycotter les institutions muséales américaines en octobre, alors que nombre d’entre elles rouvrent leurs portes après des mois de fermeture. Cette campagne controversée espère encourager les directeurs de musées à prendre des mesures concrètes pour lutter contre le racisme et les discriminations dans le milieu de l’art. Une initiative soutenue par plus de 37.500 amateurs d’art.

Ce groupe militant encourage les Américains à s’abstenir de se rendre dans les musées tant que ces derniers "n’ont pas publiquement annoncé qu’une prime de risque sera reversée à leurs travailleurs essentiels", et que des engagements soient pris pour "lutter contre le racisme et les inégalités" qui persistent dans ces institutions.

Loading...

Cet appel au boycott intervient après que le créateur anonyme de @changethemuseum ait partagé des centaines de témoignages accablants de personnes travaillant ou ayant travaillé dans des musées américains, qui dévoilent les comportements racistes et autres discriminations dont elles sont témoins au quotidien.

Durant une réunion du conseil d’administration du musée d’art d’Honolulu, l’un des actionnaires majoritaires a déclaré qu’on ne devrait pas exposer l’art hawaïen dans les musées d’art, mais dans ceux d’histoire naturelle

Bien que cette campagne de boycott ait été lancée à la fin du mois de septembre, peu de voix dans le milieu de l’art y ont apporté leur soutien. Seul le collectif de féministes américaines, Guerrilla Girls, a relayé l’initiative de @changethemuseum sur leur page officielle sur Facebook.

 

"Le devoir de lutter contre l’injustice raciale"

Certains internautes ont, au contraire, émis des réserves quant au bien-fondé de la démarche qu’ils estiment pouvoir porter préjudice aux employés de musées issus de minorités.

Bonjour, je suis un travailleur essentiel employé dans un musée. Il va sans dire que nous méritons des primes de risque, mais appeler au boycott des musées ne nous permettra pas de les toucher. Etant moi-même dans la fosse aux lions, je peux dire sans nul doute que la direction n’hésitera pas à licencier ou mettre à pied les travailleurs essentiels si les recettes baissent

Pour cause, une étude menée par l’Alliance des musées américains a récemment mis en lumière la situation particulièrement critique des institutions muséales du pays. Un tiers des directeurs de musées interrogés a déclaré qu’il y avait un "risque important" que leurs activités cessent avant l’automne 2021, ou qu’ils "ne savaient pas" s’ils survivraient seize mois de plus à la crise.

Le créateur de @changethemuseum s’est défendu en affirmant "ne pas prendre à la légère les risques considérables" liés au boycott des musées américains. Si cette initiative suscite la controverse, elle s’inscrit dans les répercussions de l’onde de choc Black Lives Matter sur le secteur culturel.

La résurgence de ce mouvement contestataire avait poussé le Conseil international des musées (ICOM) à publier une tribune ambitieuse, rappelant que "les musées ont la responsabilité et le devoir de lutter contre l’injustice raciale et le racisme anti-noir à tous les niveaux, depuis les histoires qu’ils racontent jusqu’à la diversité de leur personnel".

Sur le même sujet

29 nov. 2021 à 10:00
2 min
20 nov. 2020 à 07:55
1 min

Articles recommandés pour vous