C'est vous qui le dites

Un Belge sur trois est très affecté par la dépression : pourquoi les Belges vont si mal ?

© Getty Images

10 oct. 2022 à 09:21Temps de lecture1 min
Par C'est vous qui le dites

Un Belge sur 3 est très affecté par la dépression. 35 % des gens interrogés par Solidaris parlent d’anxiété, d’angoisse ou de dépression quasi permanente, c’est 3 fois plus qu’il y a 10 ans. Conséquence, de plus en plus de gens prennent des anxiolytiques et consultent des spécialistes.

Pourquoi les Belges vont si mal ? C’est la question que l’on vous posait ce matin sur "c’est vous qui le dites".

 
Voici quelques moments forts de l’émission…
© Getty Images

"La bonne excuse pour ne pas travailler"

Nathalie, une auditrice de Dour, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Certains Belges sont mal, c’est vrai. Mais pour d’autres, c’est faux. Je le sais car j’en ai autour de moi : au chômage, on les ennuie pour aller travailler et la seule solution est donc d’aller à la mutuelle. Mais comme la mutuelle est plus sévère maintenant, on les ennuie aussi, alors le meilleur moyen de ne pas être ennuyé, c’est la dépression. C’est la bonne excuse pour ne pas travailler. Sur les 35 % des Belges affectés par la dépression, la majorité se font passer pour dépressifs pour ne pas travailler. Les gens sont vite dépassés, ils sont moins résistants qu’avant."

© Tous droits réservés

"Le Covid, la guerre en Ukraine, le coût de l’énergie, …"

Myriam, à Hannut, nous partage son avis : "Autour de moi, j’entends beaucoup de gens qui se posent des questions par rapport à leur avenir, vu la conjoncture. Bien sûr, il y a eu le Covid pendant deux ans, maintenant, c'est la guerre en Ukraine, le coût de l’énergie, les fermetures d’entreprises, etc. Je me sens anxieuse car je suis en recherche d’emploi et à 58 ans, ce n’est pas simple. Aussi, les perspectives pour nos jeunes sont inquiétantes."

© Getty Images

"La majorité des Belges sont mal"

À Beauraing, en province de Namur, Philippe termine le débat : "C'est normal avec tout ce qui nous tombe actuellement sur la tête : le Covid, la guerre en Ukraine et l’augmentation des coûts de l’énergie. Il y en a sûrement qui font semblant, mais la majorité des Belges sont mal. Avant, je n’avais peur de rien, et j’ai maintenant peur de sortir à cause du Covid et de mes problèmes de santé."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous