Regions Liège

Un an après les inondations, la rentrée scolaire de l'Ecole de l'Est à Verviers reste précaire

L'état actuel de la garderie de l'école de l'Est /

© RTBF - Philippe Collette

26 août 2022 à 06:50 - mise à jour 26 août 2022 à 08:35Temps de lecture1 min
Par Philippe Collette avec Mallaury Lehnnertz

La rentrée scolaire s'effectuera de nouveau dans des conditions précaires à l'école communale de l'Est dans le quartier précarisé de Pré-Javais à Verviers. Plus d'un an après les inondations, le rez-de-chaussée est toujours inutilisable.

La rentrée s'effectuera donc comme l'an passé avec une partie de l'école délocalisée. Cependant, l'avenir s'éclaircit, car les travaux de réfection sont prévus par la Ville de Verviers pour 2023 avec un subside espéré de la Fédération Wallonie Bruxelles suite à un appel à projet qui va être lancé en septembre. 

Rez-de-chaussée inutilisable

L'école communale de l'Est, dont le rez-de-chaussée a été totalement inondé, se situe au cœur du quartier de Pré-Javais /
L'école communale de l'Est, dont le rez-de-chaussée a été totalement inondé, se situe au cœur du quartier de Pré-Javais / RTBF - Philippe Collette

“Ici, on se trouve dans une classe maternelle qui a été complètement inondée, rappelle Laurence Breuer directrice de l’école de l’Est. Il n’en reste rien. Il y avait de la Chappe en bois donc tout a été arraché pour pouvait assécher ce local”. Et d’ajouter lors de la visite des lieux : "Ici, il s’agit du local de la garderie qui a été totalement inondé également".

Les autres locaux du rez-de-chaussée, "la cour de récréation, la salle de gymnastique et les deux autres classes maternelles”, sont dans le même état.

La rentrée 2022, comme celle de 2021 ?

Ce qu'il reste d'une partie de la cour de l'école /
Ce qu'il reste d'une partie de la cour de l'école / RTBF - Philippe Collette

Le rez-de-chaussée est donc inutilisable. Pour la deuxième fois, il a fallu se réorganiser. D’autant que l’installation de conteneurs à la plaine Lentz voisine, a été abandonnée sur pression des habitants. “La rentrée scolaire de septembre 2022 ressemblera tout à fait à celle de septembre 21, souligne la directrice de l'établissement, donc avec les primaires au premier étage et les maternelles qui sont délocalisés à l’ASBL La page, à même pas 50 mètres”. Si les conditions à l’école de devoir “la Page” sont très correctes, à l’école de l’Est par contre le confort sera donc toujours minimal.

Elèves délocalisés

L'une des classes de maternelle de l'école de l'Est.
L'une des classes de maternelle de l'école de l'Est. RTBF

Par ailleurs, les inondations ont aussi eu un impact sur la population scolaire en maternelle. Des élèves ont malheureusement dû être délocalisés vers d’autres communes, confirme Laurence Breuer. On en a perdu une dizaine. Ils nous ont promis de revenir dès que leur habitation sera viable”.

Une vingtaine d’enfants, seulement, sont actuellement inscrits en maternelle contre près de 35 normalement. L’école espère des inscriptions en septembre pour conserver ses deux enseignantes.

Sur le même sujet

Un peu plus d’un an après les inondations, le chantier de la remise en état des ponts sur la Vesdre va débuter

Regions Liège

Un an après les inondations : où en est la politique d’aménagement des sols, le "Stop béton" une réalité ?

Belgique

Articles recommandés pour vous