Un an après Charlottesville, quels liens entre Donald Trump et les mouvements d'extrême droite?

Un an après Charlottesville, quels liens entre Donald Trump et les mouvement d'extrême droite?

© Tous droits réservés

13 août 2018 à 07:55 - mise à jour 13 août 2018 à 09:31Temps de lecture4 min
Par RTBF

Une poignée de néonazis se sont rassemblés dimanche devant la Maison Blanche, sous surveillance policière renforcée et face à des centaines de contre-manifestants, un an après les incidents meurtriers de Charlottesville. La petite cité de Virginie, située à moins de 200 km au sud de Washington, ne voulait pas revivre les événements du 12 août 2017.

Après une manifestation pour protester contre le projet de la municipalité de déboulonner une statue du général confédéré Robert E. Lee, des heurts avaient éclaté entre suprémacistes blancs et contre-manifestants.

Un sympathisant néonazi avait alors foncé en voiture dans une foule de manifestants antiracistes, tuant une jeune femme de 32 ans, Heather Heyer, et faisant 19 blessés.

Un an après les faits, une question se pose toujours : quels sont les liens entre Donald Trump et l'extrême droite ? Le président américain "a été élu en partie avec les voix de la droite et de l'extrême droite", souligne Serge Jaumain, professeur d'histoire contemporaine à l'ULB. Il poursuit au micro de la RTBF : "C'est donc très clair que, pour l'extrême droite, ça a été une victoire d'avoir un président comme (Donald Trump)."

"America first"

Il n'empêche, analyse Serge Jaumain, "il coupe l'herbe sous le pied de l'extrême droite, puisqu'il tient lui-même un certain nombre de discours que divers membres de l'extrême droite ne renieraient pas (...) : la lutte contre les migrations de manière générale et l'idée de refaire une Amérique blanche, une Amérique forte, une Amérique puissante. Ce sont deux thèmes qui reviennent très fréquemment dans les discours de Trump".

Le professeur à l'ULB rappelle le rôle joué par Steve Bannon, ex-conseiller du président et ancien rédacteur en chef du site nationaliste et ultraconservateur Breitbart News . "Même s'il a quitté la Maison Blanche, il a tout de même joué un rôle important dans l'élection de Trump et ça reste une personnalité influente aux États-Unis, qui essaye même de faire déborder son influence en dehors des frontières américaines, puisqu'il est récemment venu deux fois en Europe et il est une des personnes qui essayent de développer les liens avec l'extrême droite européenne."

>>> À lire aussi : "Donald Trump envoie régulièrement des signaux à l'extrême droite"

Peut-on pour autant dire que Donald Trump est d'extrême droite ? Pour Serge Jaumain, le milliardaire "est évidemment une personnalité de la droite la plus radicale. Quelles sont les limites de l'extrême droite ? C'est toujours un peu difficile à définir. Par contre, ce qui est clair, c'est qu'il a été capter les voix de ces mouvements d'extrême droite, ça, c'est très évident. Et sa politique est marquée à droite. Ceci dit, en même temps, il faut tout de même se rappeler qu'au moment des élections (présidentielles) françaises, il n'a pas voulu recevoir Marine Le Pen. Donc il y a tout de même une volonté de sa part de ne pas être entièrement assimilé au mouvement d'extrême droite, même si son discours (...) est très apprécié des éléments les plus radicaux de la droite et de l'extrême droite américaine".

Charlottesville, une "caisse de résonance"

Serge Jaumain ajoute que les événements de Charlottesville ont mis un coup de projecteur sur les mouvements d'extrême droite aux Etats-Unis. "A partir de ce moment-là, dans le monde entier, on s'est rendu compte qu'il y avait des centaines de groupuscules d'extrême droite qui existaient aux États-Unis. On s'est rendu compte qu'il y avait des dizaines de milliers de personnes qui étaient proches de l'extrême droite, qui étaient sympathisantes de ces mouvements, une réalité que l'on connaissait. Mais je dirais qu'avec l'arrivée de Trump, et puis surtout avec les tragiques événements de Charlottesville, il y a eu un nouvel intérêt de la part des médias. (...) La liberté de parole (inscrite dans le Premier amendement à la Constitution des Etats-Unis) a permis à ces mouvements d'extrême droite de se faire entendre et ils ont utilisé Charlottesville comme une formidable caisse de résonance."

L'opposition s'est aussi fortement mobilisée

Pour autant, le professeur de l'ULB estime que les mouvements d'extrême droite américains n'ont pas réussi à capitaliser autant qu'ils auraient pu le faire sur ces événements. "On ne peut pas dire qu'il y a un grand mouvement d'extrême droite ou un grand leader qui est apparu. Bien sûr il y a Richard Spencer, qui est une personnalité particulière, puisqu'il donne un visage plutôt honorable de l'extrême droite, dans le sens où il est habillé en costume cravate trois pièces. C'est quelqu'un qui est présentable devant les médias (...). Par contre, c'est un discours d'extrême droite pur et dur et il n'a pas réussi à s'imposer comme le leader intellectuel de ce mouvement."

Mais, conclut Serge Jaumain, alors qu'on assiste à "une sorte de banalisation d'un certain nombre d'idées (...), on se rend compte qu'il y a aussi une mobilisation extrêmement forte aux États-Unis dans tous les milieux (pour faire) barrage à ce développement de l'extrême droite. Quand Richard Spencer se déplace dans une série d'universités pour faire des exposés, il a du mal à s'imposer, il a généralement beaucoup de difficultés dans les débats publics parce que l'opposition s'est aussi fortement mobilisée."

>>> À lire aussi : analyse d'un an de tweets du président américain

* Une première version de cet article attribuait erronément les propos ci-dessus à Jérome Jamin, professeur à l'ULg. Le texte a depuis été modifié.

Serge Jaumain (ULB): "Donald Trump est sur une ligne très proche des idées d'extrême droite"

Serge Jaumain (ULB): "Donald Trump est sur une ligne très proche des idées d'extrême droite"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet