RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Ukraine : Poutine annonce une opération militaire, des explosions entendues à Kiev

Conflit en Ukraine: Poutine déclenche la guerre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 févr. 2022 à 04:39 - mise à jour 24 févr. 2022 à 05:16Temps de lecture2 min
Par Alain Dremiere avec Aline Jacobs

Des troupes russes arrivent dans les villes portuaires de Marioupol et Odessa, rapporte l'agence de presse russe Interfax, citée par l'agence de presse Reuters jeudi matin. Des signalements d'explosions entendues avaient été rapportés pour ces deux villes, parmi d'autres.

Selon le ministre des Affaires étrangères ukrainien, la Russie a entamé une "invasion de grande ampleur". L'aéroport international de Kiev est évacué alors que l'espace aérien ukrainien est fermé à l'aviation civile.    

"J’ai pris la décision d’une opération militaire " a annoncé Vladimir Poutine à 6 heures, heure de Moscou, (4 heures en Belgique) ce jeudi 24 février.

Le président russe dit vouloir défendre les séparatistes de l’est de l’Ukraine. Vladimir Poutine appelle les militaires ukrainiens à déposer les armes. Il assure ne pas vouloir "d’occupation" de l’Ukraine, mais sa "démilitarisation".

Vladimir Poutine a également lancé un appel à ceux qui "tenteraient d’interférer avec son pays".

 

Loading...

Des explosions dans plusieurs villes

Plusieurs explosions ont été entendues dans la capitale ukrainienne Kiev et dans d'autres villes du pays, rapportent les agences de presse Reuters et AFP. Dans la capitale ukrainienne mais aussi dans la ville portuaire de Marioupol,  celle de Charkov au nord-est du pays, à Odessa, port de la mer Noire au sud et à Kramatorsk à l'est. 

Biden : une attaque injustifiée qui provoquera "des souffrances et pertes de vies humaines".

Vladimir Poutine a également lancé un appel à ceux qui "tenteraient d’interférer avec son pays". Il a déclaré que la réponse de la Russie serait immédiate et conduirait à des conséquences jamais connues". Cette situation provoque énormément de réactions. Celle de Joe Biden notamment. Il parle d’une attaque injustifiée qui provoquera "des souffrances et pertes de vies humaines". Le président américain déclare qu’il coordonnera ses efforts avec ceux des alliés de l’Otan pour assurer une réponse forte et unie aux actions de la Russie. Joe Biden annonce qu’il rencontrera ses homologues du G7 aujourd’hui. Cette déclaration de Vladimir Poutine a été faite alors qu’une réunion d’urgence du conseil de sécurité de l’Onu était en cours. Le chef des Nations unies, Antonio Guterres exhortait le président russe à '"empêcher (ses) troupes d’attaquer l’Ukraine". L’ambassadrice américaine aux Nations unies, Linda Thomas-Greenfield, a lancé un appel similaire au président russe. "Renvoyez vos troupes, vos chars d’assaut, vos avions en Russie !", a lancé la diplomate. "Evitez l’abîme avant qu’il ne soit trop tard", a-t-elle ajouté. Juste avant cette annonce de Vladimir Poutine. L’Ukraine venait d’instaurer l’état d’urgence. L’enrôlement des réservistes âgés de 18 à 60 ans avait commencé, la mobilisation générale n’était pas encore à l’ordre du jour.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine: la situation géopolitique n'a pas provoqué de cyberattaques supplémentaires en Belgique, selon le CCB

Guerre en Ukraine

Invasion russe en Ukraine : les moments-clés de ce jeudi 24 février

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous