UE : la BCE se dote d'un centre d'expertise sur le changement climatique

UE : la BCE se dote d'un centre d'expertise sur le changement climatique

© ARMANDO BABANI - AFP

25 janv. 2021 à 12:51Temps de lecture1 min
Par Belga News

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé ce lundi le lancement d'un centre d'expertise dédié au changement climatique, un sujet d'importance croissante pour l'économie et la politique monétaire, selon sa présidente Christine Lagarde.

Cette nouvelle unité sera opérationnelle "début 2021" et vise à "renforcer et fédérer les travaux de la BCE sur le climat", selon un communiqué de l'institution.

Une dizaine de personnes au total vont y travailler en lien avec les équipes existantes dans toute la banque.

Le centre rendra compte à la présidente de la BCE, qui a fait de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités.

L'objectif est d'intégrer les considérations climatiques dans les activités courantes

Certains collaborateurs associés à cette nouvelle structure, experts en sciences du climat ou gestion de données, pourraient être recrutés à l'extérieur car la BCE n'a pas ce type de profil dans son personnel, a appris l'AFP.

A terme, "l'objectif est d'intégrer les considérations climatiques dans les activités courantes" de la banque.

Par son impact potentiel sur la stabilité du système financier, le changement climatique "affecte tous nos domaines politiques" et préoccupe la BCE, déclare Christine Lagarde dans un communiqué. Intervenant le même jour lors d'une conférence sur la finance verte, Christine Lagarde a estimé que "la pandémie va accélérer l'élan" pour combattre le réchauffement climatique, reconnaissant qu'à titre personnel elle avait "un biais cognitif" en faveur de cette accélération.

La BCE a lancé il y a un an une vaste revue de sa stratégie de politique monétaire, pour la première fois depuis 2003, dans laquelle la lutte contre le changement climatique devrait être prise en compte.

Le changement climatique fait "partie intégrante de l'examen en cours de notre stratégie de politique monétaire", a affirmé Christine Lagarde lors de cette conférence de l'Institut francfortois ILF (Institute for Law and Finance).