Cyclisme

UAE Tour: À 19 ans à peine, Benjamin Vacek déjoue les pronostics et remporte la 6e étape

UAE Tour: À 19 ans à peine, Benjamin Vacek déjoue les pronostics et remporte la 6e étape
25 févr. 2022 à 16:39Temps de lecture1 min
Par AFP

L'équipe russe Gazprom a déjoué les plans des sprinteurs dans la 6e et avant-dernière étape de l'UAE Tour remportée vendredi à Dubaï par le Tchèque Mathias Vacek, 19 ans, le benjamin de l'épreuve.

La formation russe, qui a été invitée par les organisateurs (RCS), a placé trois de ses coureurs dans l'échappée de six hommes lancée dès le départ de cette étape de 180 kilomètres.

Au sprint, Vacek a devancé le néo-pro français Paul Lapeira, 15 secondes avant l'arrivée du peloton qui a réagi trop tardivement pour effectuer la jonction.

Le Belge Jasper Philipsen, déjà vainqueur de deux étapes, s'est montré une nouvelle fois le plus rapide, mais pour la sixième place du jour.

Le jeune Tchèque, champion d'Europe juniors du contre-la-montre en 2020, a enlevé son premier succès chez les professionnels.

"Je suis allé dans l'échappée pour aider mes coéquipiers. J'avais dans l'idée d'essayer d'attaquer dans les derniers kilomètres. Mais, au kilomètre 100, nous n'avions qu'une minute d'avance. C'était difficile d'imaginer que l'échappée irait jusqu'à l'arrivée", a commenté le vainqueur du jour.

"J'ai fait une erreur tactique. Il y avait du vent de face et j'aurais dû attaquer le sprint de derrière pour profiter de l'aspiration. C'est ce qu'a fait le vainqueur", a regretté Lapeira (21 ans), "un peu déçu" de passer près de la victoire. "Je sais qu'avec le recul j'apprécierai un peu plus cette performance".

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE) a conservé le maillot de leader avant la dernière étape, la seconde arrivée au sommet de la course.

Le parcours, long de 148 kilomètres, se termine samedi par la montée de Jebel Hafeet, un rendez-vous habituel et déterminant pour le classement général.

Le Britannique Adam Yates, vainqueur en 2020, et Tadej Pogacar, lui aussi gagnant en 2020 puis en 2021, sont des habitués de cette ascension longue de 10,9 kilomètres (à 6,7 %), à la frontière avec Oman.

L'année passée, Pogacar avait devancé Yates, le seul à garder le contact avec lui jusqu'au sommet situé à 1031 mètres d'altitude.

 

Loading...

Articles recommandés pour vous