RTBFPasser au contenu

Les Grenades

Twitter continue à négliger la protection des femmes en ligne, selon Amnesty

Twitter continue à négliger la protection des femmes en ligne, selon Amnesty
08 déc. 2021 à 11:543 min
Par Les Grenades avec Belga

Twitter néglige la protection des femmes et des personnes non-binaires contre les violences et les injures en ligne sur son réseau, a dénoncé le 7 décembre Amnesty international dans un nouveau rapport.

Parmi les dix recommandations formulées par l'ONG, une seule a été effectivement appliquée par le réseau social. Ce rapport, intitulé "Twitter Scorecard" a examiné dans quelle mesure Twitter a suivi les recommandations ayant pour objectif de lutter contre les insultes visant les femmes et les personnes non binaires sur sa plateforme. Ces recommandations sont divisées en quatre catégories : transparence, mécanismes de déclaration, procédure d'évaluation des signalements de violations, et paramètres de confidentialité et de sécurité.

100% des femmes qui utilisent la plateforme plusieurs fois par semaine et qui n'ont pas signalé les violences ont répondu que cela ne valait "pas la peine"

Des efforts à fournir

Twitter propose désormais davantage d'informations via son Centre d'assistance et ses rapports de transparence. Le réseau social a également lancé de nouvelles campagnes de sensibilisation du public, élargi la portée de sa Politique en matière de conduite haineuse, et amélioré ses mécanismes de signalement, ainsi que les paramètres de confidentialité et de sécurité. Amnesty international salue ces avancées importantes mais précise que de nombreux efforts restent à fournir.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


Amnesty International a demandé aux femmes qui ont choisi de ne pas signaler les violences pourquoi elles ne l'ont pas fait : 100% des femmes qui utilisent la plateforme plusieurs fois par semaine et qui n'ont pas signalé les violences ont répondu que cela ne valait "pas la peine".

"Malgré nos appels répétés afin de l'inciter à améliorer sa plateforme, Twitter ne tient toujours pas ses engagements en matière de protection des utilisateurs et utilisatrices exposés à un risque élevé de violence en ligne", a déclaré Michael Kleinman, directeur du programme Technologie et Droits humains à Amnesty International États-Unis. "Nous avons vu à de nombreuses reprises que Twitter échoue continuellement dans sa mission consistant à proposer des recours pour les préjudices et effets bien réels liés à l'utilisation de sa plateforme pour des femmes et/ou des groupes marginalisés".

"Nous nous engageons à tester publiquement des solutions qui visent à régler les problèmes de fond que rencontrent nos utilisateurs et utilisatrices, et à leur donner les moyens d'agir en leur confiant les commandes de leur propre expérience", a déclaré Twitter en réaction à ce rapport.


►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici


Éviter de causer des violations des droits humains

Amnesty international insiste sur le fait que Twitter se doit de proposer à ses utilisateurs une utilisation sans crainte de sa plateforme et, en tant qu'entreprise, a également l'obligation morale d'adopter des mesures concrètes pour éviter de causer des violations des droits humains ou d'y contribuer.

Cela fait plusieurs années que l'ONG alerte à ce sujet, des alertes qui arrivent désormais dans un contexte où le harcèlement en ligne a augmenté suite aux confinements successifs et à la numérisation qui en résulte.

"Alors que notre monde est devenu de plus en plus dépendant des espaces numériques pendant la pandémie de COVID-19, il est essentiel que Twitter profite de ce moment pour démontrer son engagement à améliorer l'expérience en ligne de tou·tes les utilisateurs et utilisatrices", a déclaré Michael Kleinman.

Quelles solutions face au cyberharcèlement ?

Quelles solutions face au cyberharcèlement ?

L'Internet Show et le cyberharcèlement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d'actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Articles recommandés pour vous