Journal du Rock

TW Classic 2022 : l’affiche se complète

Werchter

© © Tous droits réservés

01 févr. 2022 à 10:10Temps de lecture2 min
Par Classic 21/Communiqué
La programmation de TW Classic 2022, qui aura lieu le samedi 25 juin au Festivalpark à Werchter, est maintenant complète.
 
Aujourd’hui, The Smile et Courtney Barnett s’ajoutent à l’affiche. Nick Cave & The Bad Seeds, Placebo, Sleaford Mods et Whispering Sons ont déjà confirmé leur présence au festival d’un jour. Les billets pour TW Classic sont en vente via ticketmaster.be.
 
Voici ce qu’on peut lire dans le communiqué officiel :
 
Sans la Covid-19, il n’y aurait pas eu The Smile. Ce super groupe britannique a vu le jour en avril 2020, mû par l’envie de Thom Yorke et Jonny Greenwood de Radiohead de s’occuper pendant le confinement. Rien d’étonnant, car en dehors de leur activité principale, ces deux-là multiplient les projets parallèles. Greenwood est un compositeur de musiques de films hautement sollicité tandis que Yorke a signé une poignée d’albums en solo et fait partie du groupe Atoms For Peace avec Flea (Red Hot Chili Peppers). Le troisième homme de The Smile est Tom Skinner, un musicien-clé de la très dynamique scène jazz londonienne, que l’on connaît surtout comme batteur de Sons Of Kemet. Sans déroger aux tendances actuelles, The Smile s’est présenté au monde entier en 2021 lors d’un concert surprise en streaming dans le cadre de Glastonbury, le Rock Werchter d’outre-Manche. Les premiers singles "You Will Never Work In Television Again" et "The Smoke" en donnent un merveilleux avant-goût.
 
Quand le slacker rock américain rencontre l’humour australien, on obtient la musique de Courtney Barnett. Originaire de Melbourne, elle allie ce que Pavement et Sonic Youth ont fait de meilleur au fil d’histoires dressant un portrait poétique et humoristique du chaos qui nous entoure au quotidien. En 2013, elle se fait remarquer lors du CMJ Music Marathon, un important festival de talents à New York. Les chansons pétillantes et la performance scénique de Barnett y suscitent un grand enthousiasme qu’elle confirme avec la sortie de son premier album " Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit " (2015). Il se hisse dans le Top 10 des listes de fin d’année du monde entier et lui permet de collaborer avec Kurt Vile et une artiste qu’elle admire par-dessus tout : Kim Deal des groupes The Pixies et The Breeders. Parmi ses grands fans, elle compte même Jack White ou Barack Obama. Son dernier-né, " Things Take Time, Take Time " (2021) prouve que Barnett va encore faire parler d’elle dans les prochaines années.
 

Sur le même sujet

TW Classic en mode XL

Journal du Rock

L’affaire Neil Young vs Spotify, les Red Hot Chili Peppers, les festivals d’été et le Rock and Roll Hall of Fame : voici votre condensé de l'actu rock en images

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous