RTBFPasser au contenu

Turquie: le renforcement du pouvoir présidentiel bientôt soumis au Parlement

Turquie: le renforcement du pouvoir présidentiel bientôt soumis au Parlement
18 oct. 2016 à 13:12 - mise à jour 18 oct. 2016 à 13:121 min
Par RTBF avec Belga

Une réforme de la Constitution renforçant les prérogatives du président Recep Tayyip Erdogan sera soumis au Parlement "dans les plus brefs délais", a annoncé mardi le Premier ministre turc Binali Yildirim.

"Nous allons soumettre dans les plus brefs délais à l'Assemblée (...) une proposition comprenant les modifications de la Constitution que nous jugeons nécessaires", a déclaré M. Yildirim lors d'un discours à Ankara devant le groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement (AKP, au pouvoir).

Le gouvernement turc a fait de l'instauration d'un systme présidentiel l'une de ses principales priorités, mais ne dispose pas de la majorité requise au Parlement pour faire passer seul son projet.

L'AKP compte 316 voix sur 550 au Parlement

L'AKP semble toutefois avoir fait un pas supplémentaire en direction de son but mardi en obtenant le soutien du chef du parti d'opposition MHP (droite nationaliste), Devlet Bahçeli, à l'éventuelle tenue d'un référendum sur cette question.

L'AKP, qui compte 316 voix sur 550 au Parlement, pourra obtenir la majorité des trois cinquièmes (330) nécessaire pour convoquer un référendum s'il obtenait l'appui du MHP, qui détient 40 sièges.

Il faut en revanche une majorité des deux tiers (367 voix) pour faire adopter sans référendum une réforme constitutionnelle.

Le gouvernement turc affirme qu'un changement de la Constitution est nécessaire pour donner une assise légale à la situation actuelle: le président Recep Tayyip Erdogan est devenu la principale figure de l'exécutif au détriment du Premier ministre.

Des opposants et des ONG ont mis en garde contre un renforcement des pouvoirs de M. Erdogan, élu président en août 2014, accusé de dérive autoritaire.