RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Turquie : la justice bloque les sites de Deutsche Welle et de Voice of America

Le bâtiment de Deutsche Welle en Allemagne
01 juil. 2022 à 09:43Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

Les sites en turc des médias publics allemand Deutsche Welle et américain Voice of America étaient bloqués vendredi en Turquie à la suite d’une décision de justice, ont-ils annoncé.

"L’accès aux sites de la Deutsche Welle et de Voice of America (VOA) a été bloqué par la Cour pénale d’Ankara au motif qu’ils n’avaient pas demandé de licence [de diffusion]", a indiqué le média allemand sur son site dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le site de Amerika’nin Sesi (nom turc de Voice of America) a également fait état de ce blocage. Les deux sites étaient de fait inaccessibles depuis une adresse IP turque, a constaté l’AFP.

"DW intentera une action en justice", a annoncé dans un communiqué le directeur général de la Deutsche Welle, Peter Limbourg.

En vertu d’une loi de 2019, les deux médias, qui disposent de sites en langue turque, devaient effectuer une demande de licence de diffusion auprès de la RTUK, le Conseil supérieur de l’audiovisuel turc.

La Deutsche Welle et Voice of America avaient annoncé en février qu’ils refusaient de le faire. "Après les médias locaux, qui sont déjà soumis à une réglementation stricte en Turquie, cette fois-ci ce sont les médias internationaux qui sont visés. Nous ne céderons pas aux pressions", avait alors assuré M. Limbourg. Des membres de la RTUK avaient alors saisi la justice turque pour restreindre l’accès aux sites internet de ces médias.

"L’interdiction d’accès aux services en ligne de la Deutsche Welle et de VOA est incompatible avec le pluralisme médiatique", a réagi sur Twitter vendredi "Reporters sans frontières Turquie".

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : accès restreint aux médias BBC, Deutsche Welle, Meduza et Svoboda en Russie

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous