Tuerie à Liège: Dimitri Herman dit avoir coupé les ponts avec son frère Benjamin en 2015

Dimitri Herman dit avoir coupé les ponts avec son frère Benjamin en 2015

© RTBF

20 juin 2018 à 10:35 - mise à jour 20 juin 2018 à 10:35Temps de lecture1 min
Par RTBF

Dimitri Herman, le frère de l'auteur de la tuerie de Liège, Benjamin Herman, s'est exprimé lors d'une conférence de presse mercredi midi à Grâce-Hollogne. Les journaux Sudpresse avaient annoncé, dans leurs éditions de mercredi, que Dimitri Herman était recherché par la police car il aurait manifesté l'envie de venger son frère Benjamin Herman, abattu par les policiers le 29 mai dernier.

Des actes "impardonnables"

L'homme, très ému et en pleurs lors de la conférence de presse, a nié être recherché par la police. Il a expliqué avoir coupé les points avec son frère il y a 3 ans, en 2015. Il a précisé être au courant de son intérêt pour l'islam mais dit n'avoir remarqué aucun signe de radicalisation. Il a également condamné les actes de son frère qu’il considère comme étant "impardonnables".

Aucun avis de recherche

Selon Sudpresse, un ancien avis de recherche pour Dimitri Herman aurait été envoyé par erreur à plusieurs zones de police lundi soir. Des enquêteurs auraient encore travaillé mardi sur base de cet avis de recherche obsolète.

Le jour suivant l'attentat de Liège, le frère du tueur avait été interpellé sur son lieu de travail en vue d'une audition en tant que témoin. Il avait été relâché après avoir été entendu.

"Dimitri essaye de vivre avec le passé"

L'employeur de Dimitri Herman, qui a souhaité organiser cette conférence de presse pour mettre un terme aux rumeurs et prouver la bonne foi de son employé, a également pris la parole. Le directeur général des Ateliers du Monceau de Grâce-Hollogne a tout d'abord indiqué qu'il trouvait injuste que son employé ait été signalé recherché par la police alors qu'il ne l'était pas.

"Le parquet de Marche va également rédiger un communiqué pour faire un démenti", a souligné Alain Klinkenberg. "Dimitri essaie de vivre avec le passé. C'est un travailleur régulier qui souhaite sortir de ses problèmes. Voilà bientôt trois ans qu'il essaie de récupérer une vie normale. Or, à l'heure actuelle, il lui est impossible d'en avoir une. Tout comme de réaliser de nouveaux projets."

L'employeur du frère de Benjamin Herman a également tenu à rappeler que Dimitri n'était nullement impliqué dans l'acte de son frère. "Il n'a pas commis la tuerie. Ce n'est pas un ennemi public", a-t-il conclu.

Attaque à Liège : Dimitri Herman avait coupé les ponts avec son frère

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dimitri Herman : point presse improvisé

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous