RTBFPasser au contenu

Medias

Tuerie à Liège: comment gérer les informations qui circulent sur internet?

Tuerie à Liège: comment gérer les informations qui circulent sur internet?
14 déc. 2011 à 14:141 min
Par Julie Calleeuw

Est-ce que, pour vous, ces moyens de communication facilitent ou, au contraire, compliquent l’information dans ce genre de circonstances ?

"Les deux. Ils la facilitent parce que ce sont des moyens qui permettent d’aller vite mais aussi d’obtenir un certain nombre d’informations. Et puis, ils la compliquent parce que, à la fois, la fonction de source d’information se confond avec celle de son traitement et l’effet que l’on obtient est immédiat et peut être, effectivement, catastrophique. Mais pour le comprendre, il faut se rendre compte aussi que les médias d’information sont dans un moment de crise important dans lequel on ne maîtrise probablement pas encore très très bien la manière dont on peut utiliser ces nouveaux médias".

Que vous inspirent les commentaires qu’on retrouve sur Facebook, le côté défouloir ?

"Le côté défouloir est évidemment consternant mais, en même temps, il n’est pas neuf. On le constate à chaque fois qu’un évènement de ce type apparait. En même temps, je crois que, comme dans d’autres évènements de ce type ou dans d’autres pays, ça pose toujours deux questions importantes. Je pense que la première, c’est celle de la modération sur les sites d’information. Je suis frappé de voir que tous les sites sont concernés, les médias dits de qualité et de référence également. Donc ça repose la question de la modération à priori ou la modération rapide, en tout cas, de ce type de propos. Et puis, une autre question très importante : c’est la responsabilité des propos tenus, donc la nécessaire, à mon avis, recherche d’une solution qui permettrait d’identifier les personnes qui tiennent de tels propos".

RTBF

 

Articles recommandés pour vous