RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Tubize: empêtré dans une affaire de précompte immobilier non-payé, l'échevin Michel Picalausa démissionne

Une journée à peine s'est écoulée entre la révélation de l'affaire et la démission de l'échevin.
17 mars 2021 à 19:33 - mise à jour 17 mars 2021 à 19:33Temps de lecture1 min
Par Hugues Van Peel

Sans atermoiement, l’échevin tubizien Michel Picalausa a démissionné ce mercredi soir, renversé par les révélations de Sud Presse concernant le non-paiement du précompte immobilier d’un bien qu’il avait fait construire il y a une quinzaine d’années. L'intéressé avait omis de faire les démarches pour enregistrer sa maison auprès de l'administration du cadastre.

Sur l’antenne de Vivacité Brabant wallon en début de journée, Michel Picalausa avait reconnu avoir commis une erreur et entrepris les démarches pour régulariser sa situation.

"Cela fait partie des choses de la vie, il faut assumer", avait-il déclaré.

Stupeur et démission

La Fédération du PS du Brabant wallon dit avoir pris connaissance des faits "avec étonnement, pour ne pas écrire avec stupeur", même s'il semble que les autorités communales étaient au courant depuis plusieurs annéesEt le couperet est tombé rapidement.

"Il a été demandé à Michel Picalausa de remettre sa démission, ce qu’il a d’ailleurs lui-même proposé et donc accepté. L’échevin a reconnu la situation, rappelant cependant qu’il s’en était rendu compte et qu’une procédure de régularisation était en cours depuis 2020. Nous tenons à rappeler que la situation dans laquelle se trouve Michel Picalausa est d’ordre privé et n’est pas en relation avec son travail d’échevin", peut-on lire dans un communiqué.

Au passage, la Fédération du PS brabançon remercie Michel Picalausa pour le travail effectué ces dernières années à la présidence du CPAS de Tubize et au collège communal.

Le nom du remplaçant ou de la remplaçante de l’échevin démissionnaire n’est pas encore connu.

Articles recommandés pour vous