RTBFPasser au contenu

Environnement

True Gum : le nouveau chewing-gum biodégradable et végan qui ne pollue pas les rues

On aime True Gum, le nouveau chewing-gum biodégradable et vegan qui ne pollue pas les rues.
21 avr. 2021 à 12:002 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Même si certaines initiatives tentent de recycler les chewing-gums jetés dans les rues comme ces sneakers à base de chewing-gums recyclés d’Amsterdam, le chewing-gum continue de polluer énormément. Plus respectueux de la planète, True Gum représente une alternative biodégradable aux pastilles classiques et évite de jeter dans la nature (et sous nos semelles) un produit qui met des années à se décomposer.

Ce qui est sûr c'est qu'il faut arrêter de les jeter par terre et attendre de trouver une poubelle ou même une poubelle spéciale recyclage de chewing-gums (oui, ça existe!).

Loading...

Un chewing-gum classique met au moins 5 ans à se dégrader

Cette alternative s’oppose aux chewing-gums à base de plastique et d’édulcorants synthétiques. Car Peter Juul Regnersgaard et Morten Ebdrup, les créateurs de la marque, se sont aperçus que les substances que nous mâchouillons étaient les mêmes que celles utilisées dans les bouteilles en plastique ou les pneus de vélo.


Lire aussi : Un "chewing-gum", vieux de 5700 ans, porte des traces d'ADN humain


La gomme à mâcher contient une centaine de produits chimiques et commence à se dégrader au bout de 5 ans minimum.

Un problème écologique de taille lorsque l’on sait que 374 milliards de chewing-gums, soit 3 millions de tonnes au total, sont produits chaque année.

Alors, ceux qui étaient à l’époque colocataires ont planché trois ans dans leur cuisine sur la recette parfaite. Pour réaliser leur tambouille, les deux Danois ont commencé leur apprentissage sur YouTube et Google. Ils y ont sourcé les meilleurs ingrédients et appris à les mélanger jusqu’à la pastille parfaite. Quelque 471 essais plus tard, la recette était prête. True Gum était né.

Loading...

Sans plastique, végan et entièrement biodégradable

Fabriquée à base de sève de gommier et de plantes, la pastille est certifiée sans huile de palme et sans emballage en plastique. La matière caoutchouteuse utilisée provient de la sève de gommier. Cette substance, le "chicle", est bien connue au Mexique, où les "chicleros" la récoltent depuis des centaines d’années.

A celle-ci s’additionne de la glycérine issue d’huile de colza, plus durable que l’huile de palme. Enfin, pour sucrer la pastille, True Gom emploie du xylitol, dérivé du bouleau, et de la stévia.

Donc que du bon dans ces chewings sachant que les classiques sont parfois nocifs pour notre santé et aussi écotoxiques !

Loading...

Une recette à 1 million d’euros !

Aujourd’hui, l’entreprise est capable de produire 400.000 pièces par jour depuis son usine de Copenhague. Et True Gum emploie 30 personnes, dont la moitié travaillent dans la fabrication. Ces pastilles biodégradables sont distribuées dans le monde entier, jusqu’en Australie.

L’entreprise a attiré l’attention de Oyster Bay. Le fonds d’investissement allemand, connu pour son intérêt dans les start-up de nourriture végane, a investi 1 million d’euros dans l’aventure.

Sur le même sujet

12 avr. 2021 à 08:00
1 min
14 janv. 2021 à 09:00
2 min

Articles recommandés pour vous