RTBFPasser au contenu

Trottinette électrique, il faudra avoir une assurance familiale… qui n'est pas obligatoire

Trottinettes électriques : assurance familiale

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 mai 2019 à 14:502 min
Par Aline Delvoye

Ce samedi 1er juin, la loi concernant les engins automoteurs change. Wauthier Robyns, le porte-parole d’Assuralia (groupement d’entreprises d’assurance) explique : "Sont visés par la nouvelle loi les engins qui se déplacent par la force d’un moteur, dans ce cas-ci un moteur électrique : c’est-à-dire la trottinette électrique, le skateboard électrique, le Segway, la monoroue, l'hoverboard, ou encore un fauteuil électrique qui roule jusqu’à 25 km/h maximum".

Désormais les risques liés à l'utilisation des ces engins seront couverts par l’assurance familiale. Attention, celle ci  n’est pas obligatoire, il faut donc y souscrire pour être couvert en cas de dommage à autrui. En Belgique, on estime que 85 à 90% des ménages ont souscrit à une assurance familiale. Celle-ci coûte entre 60 et 80 euros par an.

L’assurance familiale remplace donc la RC AUTO

Jusqu’à présent lorsque vous circuliez avec votre trottinette électrique ou un autre engin automoteur, vous deviez souscrire à une assurance responsabilité civile automobile pour les dommages causés à autrui. Si vous louiez l’un de ces moyens de déplacement, vous étiez en principe couvert par l’assurance du loueur.

Beaucoup de particuliers ignoraient cette obligation, pensant être couverts par leur assurance familiale.

Une bonne nouvelle pour Vias

Benoît Godart, porte-parole de Vias (Institut belge pour la sécurité routière) réagit : "Ce changement de loi est positif car jusqu’à présent, il y avait une cacophonie dans le monde des assurances. Il y avait des assurances qui refusaient de couvrir l’utilisation de la trottinette électrique dans le cadre de l’assurance familiale, c’était le cas de Belfius notamment. D’autres acceptaient de le faire dans le cadre de formules spéciales. Dorénavant, on espère que les choses seront plus claires pour tout le monde. Attention donc, pour être couvert des dommages causés à autrui, il faut souscrire à une assurance familiale".

Le vélo électrique, en dessous de 25 km/h, était déjà couvert par l’assurance familiale

Une majorité de vélos électriques fonctionnent avec un moteur d’appoint, donc ce sont des véhicules qui ne sont pas des automoteurs, il faut pédaler pour que le vélo avance et puis l’assistance du moteur s’enclenche. Pour ces engins, en dessous de 25 km/h, il ne fallait pas et il ne faudra pas d’assurance RC automobile, le risque était déjà assuré par l’assurance familiale.

Cependant, il y a aussi des vélos électriques qui circulent de manière autonome, sans assistance. Ils sont automoteurs et circulent à plus de 25 km/h. Ceux-là doivent encore et toujours être couverts par une assurance RC automobile, comme les solex par exemple.

Sur le même sujet