RTBFPasser au contenu

La Trois

"Trop belle pour toi": quand Gérard Depardieu trompait Carole Bouquet avec Josiane Balasko

"Trop belle pour toi": quand Gérard Depardieu trompait Carole Bouquet avec Josiane Balasko
20 avr. 2022 à 06:54 - mise à jour 20 avr. 2022 à 07:192 min
Par Pascale Navez et Thomas Guiot

Cette semaine, l’émission Classic Ciné de La Trois vous propose de redécouvrir le film culte de Bertrand Blier, Trop belle pour toi. Honoré par cinq César en 1990, il réunit de grands noms du cinéma français comme Gérard Depardieu, Carole Bouquet, Josiane Balasko et François Cluzet. Rendez-vous le mercredi 20 avril à 20h40 sur La Trois.

Que raconte Trop belle pour toi ?

Concessionnaire de véhicules BMW à Marseille, Bernard Barthélémy semble un homme comblé. Il a deux enfants adorables et une femme, Florence, que tout le monde lui envie, si belle qu’elle s’en est excusée le soir de ses noces. Mais un jour, Colette Chevassu, secrétaire intérimaire pas très jolie, arrive dans le garage de Bernard. Elle est selon lui plus sympa que belle, et c’est le coup de foudre. Avant de comprendre ce qui lui arrive, Bernard se retrouve avec elle dans une chambre d’hôtel. Pascal, écrivain en panne d’inspiration et petit ami de Colette, souffre de la situation. Florence, à qui son mari a tout avoué, en souffre plus encore.

Loading...

Un style très Nouvelle Vague

Bertrand Blier, dans ce film original, prend à contre pied le classique triangle amoureux. La femme trompée, humiliée et malheureuse est la belle ; la femme aimée est celle au physique disgracieux, à la sensualité ordinaire.

Dans un style très Nouvelle Vague, fragmenté, Blier use de ralentis et de retours en arrière pour décortiquer avec le cynisme qu’on lui connaît, la passion amoureuse, le mariage, la tromperie. Les dialogues sont magistraux et les acteurs s’adressent régulièrement aux spectateurs, dans un mélange d’humour, de dérision et de sens du tragique. Blier ne se gêne pas pour critiquer aussi le milieu bourgeois et l’abondance des biens matériels qui empêchent de rêver.

Durant tout le film, d’une grande justesse, on est bercé par la musique de Schubert. La bande originale enchaîne Wiegenlied, Impromptu, Sonate, Messe, Valse et fluctue même en fonction des états d’âme des personnages. Elle fait chavirer les acteurs dans l’amour et l’incompréhension de leurs histoires.

© Tous droits réservés

Une pluie de récompenses

La distribution est parfaite, avec un Gérard Depardieu inspiré, une Carole Bouquet à la beauté glaciale et Josiane Balasko dans l’un de ses meilleurs rôles. Le film a été récompensé à Cannes, où il a obtenu le Prix Spécial du Jury en 1989. Il a également raflé cinq statuettes sur onze nominations aux César en 1990 (Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleur montage, meilleure actrice pour Carole Bouquet).

Trop belle pour toi, de Bertrand Blier, le mercredi 20 avril à 20h40 dans Classic Ciné sur La Trois.

Sur le même sujet

30 mars 2022 à 06:02
1 min
09 févr. 2022 à 06:41
1 min

Articles recommandés pour vous