RTBFPasser au contenu

Belgique

Trois policiers et douze manifestants blessés, une soixantaine d’arrestations après les échauffourées lors de la manifestation contre les mesures sanitaires à Bruxelles

Loading...
23 janv. 2022 à 16:21 - mise à jour 23 janv. 2022 à 19:101 min
Par Belga avec RTBF

Une soixantaine de personnes a été arrêtée administrativement et une dizaine judiciairement lors de la manifestation contre les mesures sanitaires qui s'est tenue dimanche à Bruxelles. Des heurts ont éclaté entre protestataires et forces de l'ordre à la fin de l'événement.

Trois policiers et 12 manifestants ont été emmenés à l'hôpital. C'est ce qu'a indiqué la police bruxelloise dans un communiqué en début de soirée.

Avant le départ du cortège, la police a "procédé à l'arrestation administrative de six personnes en possession d'objets interdits et/ou dangereux tels que des objets pyrotechniques".

La police bruxelloise était présente dans le parc du Cinquantenaire avec plusieurs canons à eau et des dizaines de policiers anti-émeutes, avec l'intention de vider complètement le parc. Des échauffourées ont fait suite à la manifestation européenne pour la démocratie, organisée contre les mesures sanitaires.

La manifestation en tant que telle s'est déroulée calmement, selon la police. Une fois le cortège arrivé à sa destination vers 14h, dans le parc du Cinquantenaire, l'atmosphère est devenue plus tendue. Certains bâtiments et des véhicules ont été endommagés. La police est intervenue pour protéger les institutions européennes et a repoussé les émeutiers vers le parc du Cinquantenaire à l'aide de canons à eau et de gaz lacrymogènes. De l'autre côté du parc, sous les arcades, se tenaient des discours dans le cadre de la manifestation.  

RTBF

La foule et les policiers anti-émeute se sont livrés à un jeu du chat et de la souris dans le parc. Se sentant renforcés par les milliers de manifestants présents, les émeutiers ont commencé à charger la police et à lancer des projectiles.  

Vers 15h15, les responsables de la manifestation, depuis le podium, ont appelé à évacuer le parc. Ce n'est que sous la pression de la police que la foule a finalement bougé, un quart d'heure plus tard. A 16h15, la majorité du public avait quitté les lieux et la police s'est déplacée vers les arcades.

Des policiers pris à partie

Loading...

Après cette dislocation, de petits groupes de casseurs s'en sont pris à des policiers à l'extérieur du parc du Cinquantenaire. Acculés, les membres des forces de l'ordre ont été contraints de se réfugier dans l'une des entrées du Métro Mérode sous une pluie d'objets allant de poubelles en feu à des barrières nadar.

"Les policiers ont été clairement attaqués avec des objets lourds, notamment des poubelles, des barrières nadars, des pavés, etc. . Les émeutiers ont également attaqué une voiture de police. Le jeu du chat et de la souris avec la police s'est poursuivi ensuite dans l'avenue de Tervuren et ses environs", selon le communiqué de la police, estimant que les émeutiers ont "délibérément recherché la confrontation".

"Les émeutiers qui ont délibérément cherché la confrontation avec la police feront l'objet d'une enquête plus approfondie pour laquelle une task force judiciaire sera mise en place", indique la police dans un communiqué.

"Au total, une soixantaine de personnes a été arrêtée administrativement et une dizaine judiciairement pour détention ou jet de projectile", précisent les forces de l'ordre.

Incidents lors de la manifestation contre les mesures sanitaires à Bruxelles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

3 policiers et 12 manifestants ont été emmenés à l'hôpital. Parmi les policiers et émeutiers blessés, aucun n'est en danger de mort.

Au total, une soixantaine de personnes a été arrêtée administrativement et une dizaine judiciairement pour détention ou jet de projectiles, notamment des matériaux inflammables, rébellion et dégradation de biens publics.

Il s'agit de la cinquième manifestation de ce type en deux mois à Bruxelles. C'est aussi la cinquième fois que des émeutes éclatent.

La manifestation a rassemblé quelque 50.000 personnes, selon le bilan de la police. Les organisateurs évoquent quant à eux 500.000 participants.

Sur le même sujet

26 janv. 2022 à 11:39
1 min
25 janv. 2022 à 22:48
3 min

Articles recommandés pour vous