Vuelta - Cyclisme

Trois maillots rouges différents en trois jours, distribution de cadeaux chez Jumbo-Visma

Jumbo-Visma fait passer le maillot rouge parmi ses coureurs.

© RTBF avec Belga

Trois maillots de leader différents en trois jours, c’est une chose rare à laquelle on assiste en ce début de Vuelta. Jumbo-Visma profite bien de la situation pour faire plaisir à tout le monde.

Victorieuse de la première étape, l’équipe Jumbo-Visma a d’abord décidé de céder le maillot rouge de leader à Robert Gesink en le faisant passer la ligne en premier. Un cadeau tombé du ciel pour le Néerlandais qui avait du mal à réaliser ce qui lui arrivait : "Je suis vraiment reconnaissant envers les garsC’est absolument un des grands moments de ma carrière. Je pense que c’est vraiment une belle manière pour eux de dire merci pour le soutien de ces dernières années. Rouler sur mes terres avec le maillot rouge, c’est comme un rêve qui se réalise".

Samedi, un sprint était attendu. Sur papier, Jumbo-Visma pouvait donc choisir qui allait récupérer la tunique de leader puisque les coureurs qui termineraient dans le temps du peloton seraient départagés à la place. Le choix s’est finalement porté vers Mike Teunissen. Meilleur sprinteur de l’équipe, le coureur de 29 ans a terminé quatrième de l’étape et a donc récupéré le célèbre maillot rouge.

Un départ aux Pays-Bas, une équipe néerlandaise, le maillot rouge pour les deux Néerlandais pour commencer la Vuelta, tout semble si logique. Si Teunissen aurait sans doute espéré faire mieux, le fait qu’il n’ait pas réussi à prendre de bonifications ouvrait la voie à un nouveau tour de passe-passe au sein de l’équipe pour offrir un moment de gloire à un autre membre de l’équipe.

Malgré la présence du Néerlandais Sam Oomen dans les temps, c’est l’Italien Edoardo Affini qui a été désigné pour récupérer la tunique de leader. Une nouvelle fois, le cadeau de la Jumbo a fait son petit effet : "C’est chouette que nous puissions tous vivre des moments comme celui-ci au sein de l’équipe. C’est un maillot de leader dans un grand tour. Ce n’est pas donné à tout le monde de vivre cette expérience. Je dois remercier mes coéquipiers de m’avoir donné ce maillot. J’en suis très heureux et c’est un honneur d’être le leader d’un grand tour."

Après une journée de transit ce lundi vers l’Espagne, le peloton sera de retour mardi pour une étape de moyenne montagne jusque Laguardia. Si l’étape ne devrait "éliminer" que les purs sprinteurs et que le dernier kilomètre est loin d’être insurmontable, les petits calculs d’apothicaire de la formation néerlandaise devraient s’arrêter. L’objectif principal sera de faire en sorte que Primoz Roglic ne perde pas de temps. Voir le champion slovène prendre le maillot rouge après l’étape semble même être le scénario le plus réaliste.

Ensuite, l'objectif commun sera de lui permettre de remporter une quatrième Vuelta consécutive. Avec une équipe remontée à bloc et plusieurs coureurs qui voudront remercier l'équipe pour avoir porté la tunique rouge, c'est une possibilité plus que crédible.

1er étape :Utrecht > Utrecht (Clm équipe) : Victoire de Jumbo-Visma

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

2e étape : 's-Hertogenbosch > Utrecht : Victoire de Sam Bennett

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Vuelta : Soler s’éclipse et arrache la 5e étape au bout du suspense, Molard chipe le maillot rouge à Roglic

Vuelta - Cyclisme

Roglic en rouge, Pedersen menace Bennett : les classements après la 4e étape

Vuelta - Cyclisme

Articles recommandés pour vous