Classic 21 Sécurité

Sécurité routière : Triangle et Gilet Fluo, au moins un de chaque par voiture !

© GettyImages

Voilà deux accessoires de visibilité, qui s’utilisent souvent en même temps, à savoir la veste de sécurité, communément appelée veste fluo, et le triangle de danger. Première question : qui doit en détenir ? Ces accessoires doivent se trouver en au moins un exemplaire dans tous les véhicules automobiles, c’est ce qui est écrit dans le règlement technique des véhicules automobiles.

Les utilisateurs de motos ou de cyclomoteurs à deux roues par exemple, ne sont pas concernés. On verra cependant que pour la moto, il y a tout de même une incohérence qui concerne la veste de sécurité.

Par ailleurs, la loi ne prévoit pas d’emplacement spécifique pour les conserver, mais il est évident qu’ils doivent être accessibles pour pouvoir être utilisés facilement.

Quand doit-on les utiliser et comment ? Pour le triangle de danger, il est obligatoire de l’utiliser en cas d’accident, de panne ou de perte de chargement, dès lors qu’on gêne la circulation. Si vous êtes en panne sur un emplacement où le stationnement et/ou l’arrêt sont autorisés, pas besoin de sortir votre triangle de danger. Sinon, il faut le placer à 100 m minimum en amont sur autoroute, ou si possible à minimum 30 m ailleurs. Le souci, c’est que beaucoup de personnes ne savent même pas où est leur triangle de danger, et il arrive aussi souvent qu’il soit difficilement accessible car rangé dans un compartiment du coffre. Si le coffre est rempli de bagages, on renonce vite à le chercher. Le triangle est pourtant très utile pour signaler votre véhicule de loin. Et c’est bien entendu une infraction que de ne pas l’utiliser quand c’est requis.

Quant à la veste de sécurité, elle doit être utilisée en cas de panne ou d’accident sur une autoroute ou une route automobile, dès lors qu’on n’a pas pu se ranger sur un emplacement autorisé. Comme la bande d’arrêt d’urgence n’est pas un endroit autorisé pour l’arrêt et le stationnement, le conducteur doit donc porter une veste de sécurité pour sortir de son véhicule. C’est là que se trouve un souci concernant les motards. A savoir que l’article du Code parle des conducteurs en général, et non des conducteurs de véhicules automobiles comme le règlement technique. Autrement dit, un motard en panne sur autoroute doit porter une veste de sécurité pour s’occuper de la panne de sa moto, même si le règlement technique ne l’oblige pas à en détenir une.

Au-delà de cette petite bizarrerie, il est important de retenir que c’est de toute façon très utile de se rendre visible, et la veste fluo par exemple peut bien entendu vous garantir plus de sécurité même si vous tombez en panne ou si vous être accidenté ailleurs que sur une autoroute ou une route pour automobile. Mieux vaut donc l’utiliser une fois de trop qu’une fois trop peu !

Classic 21 Sécurité

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La séquence Sécurité, le jeudi à 13h45 dans Lunch Aroud The Clock sur Classic 21, votre radio Rock’n’Pop !

Sur le même sujet

Sécurité Routière : BOB, la campagne hivernale de lutte contre l’alcool au volant

Classic 21 Sécurité

Sécurité Routière : GSM au volant, ce que dit le Code de la route

Classic 21 Sécurité

Articles recommandés pour vous