RTBFPasser au contenu
Rechercher

Travailler beaucoup augmente le risque d'alcoolisme

Des femmes achètent de l'alcool dans un supermarché
09 août 2011 à 07:58 - mise à jour 09 août 2011 à 09:34Temps de lecture1 min
Par AFP

"Les individus qui travaillent 50 heures ou plus par semaine sont de 1,8 à 3,3 fois plus nombreux à connaître des difficultés liées à la consommation d'alcool, comparé à ceux qui ne travaillent pas", souligne une étude menée par des chercheurs de l'université d'Otago, auprès d'un millier de personnes âgées de 25 à 30 ans.

Les taux sont similaires pour les femmes et les hommes, a ajouté Sheree Gibb, qui a dirigé cette étude destinée à la publication britannique "Addiction" ("Dépendance").

Ce lien peut s'expliquer par le stress provoqué par de longues heures de travail et par les contacts avec les collègues, selon la scientifique.

"Les personnes qui travaillent beaucoup ont la possibilité de cotoyer leurs collègues" plus souvent que ceux qui font des journées courtes, a-t-elle ajouté. "Les endroits où travailler de longues journées est habituel peuvent être dotés d'une atmosphère sociable, accompagnée de consommation d'alcool".


AFP

Sur le même sujet

Une électrode dans le cerveau pour lutter contre l'alcoolisme

Le ministre Nollet s'attaque à l'alcoolisme chez les fonctionnaires

Belgique

Articles recommandés pour vous