RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Traque à la bactérie chlamydia pneumoniae au nouveau palais de justice de Liège

Traque à la bactérie chlamydia pneumoniae au nouveau palais de justice de Liège
20 avr. 2016 à 13:41 - mise à jour 20 avr. 2016 à 13:411 min
Par Michel Gretry

Le nouveau palais de justice de Liège est-il envahi par une vilaine bactérie ? En tout cas, depuis plusieurs mois, plusieurs employés et magistrats se plaignent d'infections respiratoires. L'hypothèse de la présence d'un agent pathogène dans le système de climatisation est avancée.

La bactérie suspecte s'appelle chlamydia pneumoniae. Elle provoque des symptômes de grippe: toux, maux de tête, fièvre. Elle se loge dans les muqueuses de l'appareil respiratoire. Elle les colonise et devient, en quelque sorte, un parasite qui prolifère à l'intérieur des cellules, et la maladie devient chronique. Elle peut dégénérer en asthme.

C'est une étrange épidémie de bronchite, voici plusieurs mois, dans l'aile nord du nouveau palais de justice, qui a éveillé les soupçons. Selon  des membres du personnel, une vingtaine d'employés ont été frappés. Puis, le Procureur du Roi en personne a du s'aliter. C'est alors que les autorités ont pris chlamydia pneumoniae au sérieux. Les organes de concertation syndicale se sont saisis du problèmes. Et des analyses ont commencé.

La piste qui est suivie, c'est que le système de climatisation est contaminé, peut-être depuis le début, peut-être à la suite d'un défaut de mise hors eau lors de la construction,  ou alors de filtres  ou d'entretiens défectueux.  Mais à ce stade, la traque n'a rien donné: deux prélèvements d'air se sont avérés négatifs. Les services de prévention procèdent actuellement à une troisième analyse, dont les résultats sont évidemment attendus avec impatience.

Articles recommandés pour vous