RTBFPasser au contenu

Societe

Traiter un cancer durant la grossesse serait sans danger pour le fœtus

Traiter un cancer durant la grossesse serait sans danger pour le fœtus
30 sept. 2014 à 14:171 min
Par Isabelle Louette

Même si Laetitia est une maman comblée aujourd'hui, sa vie a basculé il y a quatre ans. Enceinte de deux mois, elle se rend chez un spécialiste qui lui diagnostique un cancer de la langue. "J’ai tout d’abord ressenti un grand vide et j’ai eu peur. Pourtant, je pense que si je n’avais pas été enceinte, je n’aurais peut-être jamais pu guérir", confie-t-elle. Elle subit alors un traitement très lourd pendant sa grossesse. Les semaines intensives de radiothérapie et de chimiothérapie n'étaient pas sans risque pour ses jumeaux. "On nous a prévenus que des malformations physiques et neurologiques étaient possibles mais pas certaines". Quand le cancer est diagnostiqué dans pareil cas, de nombreuses questions se posent : interrompre sa grossesse ou retarder le traitement pour le bien du bébé ?

Une étude prometteuse

Des chercheurs belges ont suivi des enfants exposés aux radiations et à la chimiothérapie alors qu'ils étaient encore dans le ventre de leur mère. Les résultats sont rassurants. Le docteur Mina Mhallem, gynécologue à l’hôpital Saint Luc, précise tout d’abord que les bébés qui ont été soumis aux thérapies, l’ont été après le premier trimestre de la grossesse. "Nous avons constaté qu’une interruption de grossesse n’est pas nécessaire chez ces patientes".

Les traitements ne passent que très faiblement dans le placenta

De manière générale, la plupart des médicaments sont interdits ou fortement déconseillés pendant la grossesse. Dès lors, comment un traitement aussi lourd contre le cancer, peut-il être sans danger pour la santé du bébé? "Pour la majorité des chimiothérapies, des études montrent que le passage trans-placentaire est très faible : de l’ordre de 3% à 15%", explique la gynécologue.

En Belgique, une femme sur 2000 est atteinte d'un cancer au cours de sa grossesse. Si les résultats de cette étude sont positifs, la radiothérapie et la chimiothérapie ne sont malgré tout pas anodins pour le bébé.

I.L. avec A. Delpierre

 

Traitement contre le cancer pour les femmes enceintes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous