RTBFPasser au contenu

Belgique

Tracing, tests, quarantaine dans l’enseignement et à la maison : toutes les précisions (infographies)

Loading...
13 janv. 2022 à 17:40 - mise à jour 17 janv. 2022 à 11:445 min
Par Miguel Allo avec Cristian Abarca (infographie)

Quelles règles sont actuellement d’application dans les écoles pour gérer l’épidémie de coronavirus à l’heure du variant Omicron. Ces mesures ont déjà été abordées, mais on va tenter d’y voir plus clair en partant d’un document récemment publié par l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance).

Le statut vaccinal, les tests, la quarantaine et l’isolement

L’ONE rappelle tout d’abord les statuts en matière de vaccination :

Les personnes entièrement vaccinées sont celles de plus de 18 ans ayant reçu une dose "booster" ou dont la dernière dose du vaccin a été administrée il n’y a pas plus de 5 mois ou enfin si elle dispose d’un certificat de rétablissement depuis pas plus de 5 mois. Concernant les 12-17 ans, ils sont considérés comme entièrement vaccinés s’ils ont reçu leur vaccination de base et cela peu importe la date.

Les personnes partiellement vaccinées sont celles qui ont reçu la dernière dose de vaccin il y a plus de 5 mois et n’ont pas reçu la dose de rappel.

Les personnes non-vaccinées sont toutes les autres y compris celles qui n’ont reçu qu’une dose de vaccin sur les deux nécessaires.

Pour les enfants (en maternelle et en primaire) ils doivent suivre les mêmes règles en matière de quarantaine et d’isolement que le parent le moins vacciné du foyer. Sauf s’il a été testé PCR positif au coronavirus il y a moins de 5 mois.

Rappelons également que les règles en matière de test, de quarantaine et d’isolement ont aussi changé récemment :

  • Si vous êtes considéré comme contact à haut risque et que vous n’avez pas de symptômes (asymptomatique) vous ne devez plus vous rendre dans un centre de testing (PCR), les autotests sont suffisants.
  • Par contre si vous développez des symptômes vous devrez vous rendre dans un centre pour un test PCR.

Toutes les explications concernant les règles actuelles (pour tout le monde) en matière de test, de quarantaine et d’isolement sont détaillées dans l’article ci-dessous :


►►► À lire aussi : Variant Omicron en Belgique : testing, quarantaine… quelles sont les nouvelles règles à suivre dès le 10 janvier ? (infographies)


 

Pour le maternel et le primaire

Loading...

Moins de 4 cas

Depuis le 10 janvier une classe n’est fermée que si 4 cas positifs ou plus sont confirmés (ou 25% de la classe). Cela veut dire qu’en cas d’exposition à l’école ou à l’accueil extrascolaire, s’il y a moins de 4 cas (y compris l’enseignant ou tout autre personnel encadrant) sur une période de 7 jours, tout le groupe est considéré à faible risque.

L’ONE rappelle que toute personne considérée à faible risque doit toujours être testée en cas de symptômes possibles du Covid-19.

Plus de 4 cas (Emergency brake)

Au-delà de 4 cas (y compris l’enseignant ou tout autre personnel encadrant), le groupe ou la classe sera fermé pour une période de 5 jours, sans exception et donc y compris pour les adultes et enfants ayant été testé positif au Covid-19 il y a moins de 5 mois. Les membres de la classe ou du groupe devront se rendre dans un centre pour un test si celui-ci développe des symptômes possibles du Covid-19.

Mesures de prévention

Lors du retour en classe, il s’agit de mettre l’accent sur les gestes barrières et les mesures de prévention pendant 5 jours supplémentaires. Parmi les mesures (souvent déjà d’application) : le port du masque, la ventilation, éviter de mélanger les groupes, la surveillance des symptômes, ne pas fréquenter des personnes vulnérables et une recommandation de ne pas participer à des activités récréatives.

Ces mesures de prévention sont aussi recommandées pendant 10 jours dès qu’un cas de Covid-19 est confirmé dans une classe.

Les règles sont identiques (contact à faible risque, etc.) dans l’enseignement spécialisé et cela même si le port du masque et la distanciation ne sont pas toujours possibles.

Le secondaire et le supérieur non universitaire

Loading...

Dans le cas d’un contact à haut risque (plus de 15 minutes à moins 1,5 m) les règles pour les élèves dans le secondaire et le supérieur non universitaire, sont les mêmes que pour la population en général :

  • A savoir, pour un élève vacciné, il n’y a pas de quarantaine, mais celui-ci devra appliquer strictement les mesures préventives pendant 10 jours après le contact.
  • Quant aux élèves non vaccinés, ils devront se placer en quarantaine pendant 10 jours. Et comme pour les adultes, après le 7e jour, la quarantaine peut être levée à condition d’effectuer des autotests négatifs quotidiens jusqu’au 10e jour après le contact à haut risque. Idem pour les mesures de prévention à appliquer strictement.
  • Celles et ceux qui ont eu une infection récente, moins de 5 mois, ils ne doivent pas réaliser de test ni de quarantaine.

Les élèves et adultes qui présentent des symptômes doivent réaliser un test de dépistage et se placer en quarantaine en attendant le résultat.

Les contacts au sein du foyer

Loading...

Les enfants jusqu’à 12 ans (ou s’ils sont dans l’enseignement fondamental) qui ont eu un contact à haut risque doivent respecter une quarantaine de 10 jours. Il leur sera néanmoins possible de sortir de la quarantaine à partir du 7e jour en réalisant un autotest quotidien jusqu’au 10e jour. Le résultat du test doit évidemment être négatif. Après la période de quarantaine, l’enfant devra encore observer une période de vigilance pendant 10 jours supplémentaires. Il est notamment recommandé aux parents de surveiller les symptômes de l’enfant et éventuellement réaliser un test par un professionnel de la santé en cas de doute, limiter les activités à l’école et ne pas participer à des activités récréatives et enfin d’éviter les contacts sociaux avec des personnes vulnérables.

Notons que ce dernier paragraphe a été mis à jour récemment. Le statut vaccinal des parents ne jouera donc plus aucun rôle dans la durée de la quarantaine des enfants.

Pour les enfants qui ont eu une infection récente, moins de 5 mois, ils ne doivent pas réaliser de test ni de quarantaine.

Les enfants de plus de 12 ans, doivent quant à eux respecter les mesures prévues pour la population générale. Autrement dit, cela va dépendre du statut vaccinal ou d'une infection récente, c’est-à-dire moins de 5 mois.

Loading...

Gestion des cas dans les écoles

Lorsqu’un cas positif au Covid-19 est détecté, lui ou son tuteur est contacté par le centre de suivi des contacts afin d’identifier, notamment, les cas à haut risque qui devront, en fonction du statut vaccinal, suivre une quarantaine.

Le centre de suivi des contacts, contactera ensuite le Service de Promotion de la Santé à l’école (PSE) de l’établissement scolaire concerné. Les directions d’écoles pourront ensuite prévenir les parents d’un cas positif au sein de la classe afin de mettre en place une surveillance, mais aussi une protection des personnes vulnérables dans l’entourage des enfants. Le document de l’ONE précise que : "lorsqu’une situation de terrain le nécessite, les équipes PSE peuvent prendre les mesures cessaires sans attendre la notification du call center (notamment lorsque le seuil est atteint pour l’emergency brake)".

C’est le PSE qui décidera de la fermeture complète d’une classe dans le fondamental (+ de 4 cas positifs).

Sur le même sujet

09 févr. 2022 à 08:25
1 min
08 févr. 2022 à 11:19
1 min

Articles recommandés pour vous