Tout rassemblement sera interdit samedi en Région bruxelloise

Réunion à Molenbeek pour empêcher toute manifestation samedi

© - BELGAIMAGE

30 mars 2016 à 14:39 - mise à jour 30 mars 2016 à 16:22Temps de lecture2 min
Par RTBF

La réunion sur la sécurité qui se tenait à la maison communale de Molenbeek s’est terminée ce mercredi à 17H20. Elle visait à prendre une série de mesures pour éviter que des personnes ne manifestent illégalement dans Molenbeek, voire dans Bruxelles, ce samedi 2 avril. La décision la plus importante sera de prendre une ordonnance régionale pour interdire tout rassemblement samedi sur l’ensemble du territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. Chaque bourgmestre pourra prendre des mesures spécifiques propres. Par exemple fermer une station de métro ou un axe routier et intervenir dans une gare.

La crainte des autorités participant à la réunion est que la manifestation illégale provoque des contre-manifestations et des réactions de la population molenbeekoise. 

A l'origine de ces mesures figure une manifestation, à l'initiative de Génération Identitaire, interdite par la commune dès le 26 mars. Les représentants des communes de Forest, Bruxelles-ville, Saint-Josse, Schaerbeek et Anderlecht (communes qui abritent des gares), des représentants du ministre-président de la Région de Bruxelles-capitale, de la STIB, de la SNCB, de la police de la zone ouest et des autres zones, de la police fédérale et du ministre de l'Intérieur étaient invités autour de la table.

Arrêter les manifestants en amont

Le but est de coordonner la sécurité pour arrêter les manifestants en amont, dans les gares et les stations de métro. On ignore combien de manifestants pourraient répondre à l'appel de Génération Identitaire. On parle de plusieurs centaines. Des personnes qui pourraient venir du Nord de la France, des Pays-Bas, d'Allemagne,... 

Un mouvement d'extrême droite

Dès la semaine passée, la bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans (MR) avait interdit la manifestation demandée pour le 2 avril à 15H sur la place communale. Un large appel avait été lancé sur les réseaux sociaux via la page Génération Identitaire qui se qualifie de "politique" et dont la mission est "la reconquête".

Le mot d’ordre de ce mouvement est: "A Molenbeek comme ailleurs, Islamistes hors d'Europe". Une manière déguisée, selon certains, d'englober toute la population musulmane. L'un des slogans de Génération Identitaire restant "On est chez nous!"

"Nous n'avons pas eu connaissance d'une quelconque demande de manifestation de la part de ce mouvement. Mais de toute façon, cette manifestation ne sera pas autorisée", avait déclaré Françoise Schepmans. "Quand on lutte contre l'extrémisme, c'est contre tous les extrémismes. Il est donc hors de question de laisser des fous furieux s'exprimer." Et au cas où des personnes braveraient l'interdiction, "la police sera présente pour dissoudre le rassemblement sur le champ".

C’est pour éviter ces débordements que toutes les autorités se sont réunies ce mercredi.

 

Interdiction du rassemblement identitaire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement