RTBFPasser au contenu

Dans l'air du temps

Tout le bonheur du monde, une lettre ouverte sur l’avenir aux enfants du groupe Sinsemilia

Dans l'Air du temps

"Tout le bonheur du monde" de Sinsemilia

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pour sa dernière chronique de la saison, Réal Siellez revient sur un tube presque "majeur" puisqu’il fête cette année ses 17 ans. Un tube qui déferle sur toutes les ondes radios en 2005 et que toutes les générations commencent à fredonner, Tout le bonheur du monde de Sinsemilia.

Le 10 janvier 2005, voilà que ce morceau s’invite sur les ondes. Cette chanson, Tout le bonheur du monde, est écrite par le groupe, ou plutôt la "meute" Sinsemilia. Un ensemble qui dure depuis 30 ans et qui rassemble 11 membres, Riké, Mike, Natty, Ivan, Nordine, Olivah, Philippe, Carine, Bozo, Sam, Roukin, Chid… et la plupart rasta jusqu’au bout des dreads.

Si Sinsemilia vient de l’espagnol et signifie "sans graine", et désigne une plante qui se fume, l’origine du nom du groupe est ailleurs. Les deux leaders et chanteurs du groupe, Riké et Mike, se connaissent depuis l’enfance, et lorsqu’ils étaient adolescents, ils écoutaient sans cesse le groupe Black Uhuru qui chantait en 1980 "Sinsemilia".

Sinsemilla, c’est avant tout une bande de musiciens avec des enrichissements mélodiques du reggae, puissant en guitare et large en cuivre, pour le rendre d’abord amusant, et puis plus accessible. En dehors des concerts ultra-festifs, c’est aussi une bande qui rend hommage à ceux qui ont bercé leur enfance, notamment avec maître Brassens et le titre "La mauvaise réputation", qui les a rendus un peu plus visibles…

Loading...

Quant à la chanson qui les a propulsés au sommet des tops francophones, Tout le bonheur du monde, elle est à l’origine une chanson écrite pour les enfants des membres du groupe.

Un soir, Mike, l’un des deux chanteurs du groupe, se retrouve à travailler dans son salon, télé allumée, et ses filles jouant toutes les deux au sol. Et c’est la confrontation de l’actualité dont il est téléspectateur, et sa position de père qui crée en lui la torsion. Cette torsion que beaucoup de parents connaissent entre faire des enfants et les laisser dans un monde parfois oppressant…

Il ne reste plus qu’à leur souhaiter que leurs chemins évitent les bombes… et qu’ils les mènent vers de calme jardin.

Et en 2021, pour fêter leurs 30 ans de scène, Sinsemilia a livré une suite à cette chanson, un nouveau message et une nouvelle déclaration d’espoir et d’amour à leurs enfants.

Loading...

Articles recommandés pour vous