Regions Hainaut

Tournai : une action symbolique contre les violences conjugales

© Nina Zanatta

23 nov. 2021 à 14:12Temps de lecture1 min
Par Nina Zanata

Avec un œil au beurre noir, une lèvre fendue ou le menton gonflé, sept femmes ont distribué des tracts avec des numéros d’urgence dans les rues de Tournai ce lundi.  Maquillées par des étudiantes en esthétique de l’IESPP, l’institut d’enseignement secondaire provincial, elles ont été à la rencontre des passants pour les sensibiliser aux violences conjugales.

Le regard est d’abord fuyant jusqu’à ce qu’ils remarquent : "J’ai pensé que c’était réel, je me suis dit qu’elles étaient directement concernées. Heureusement ce n’est pas le cas", a déclaré un promeneur. Ce n’est que du maquillage mais cela pousse à réfléchir, "On en voit dans les journaux, on en entend parler et puis ça passe. Mais dans la rue, il y a un côté très direct, on ne s’y attend pas. Comment doit-on réagir ? on se pose beaucoup de questions".

Les échanges sont parfois délicats mais constructifs. Le but est de rendre visible ces violences conjugales. Dans le monde, plus d’une femme sur trois en est victime,  c’est un sujet tabou. "Elles n’osent pas porter plainte. Ces femmes en ont honte. Mais nous trouvons que la honte devrait changer de camp", explique Isabelle Tesse, responsable du théâtre Croquemitaine et organisatrice de cette action. Une nouvelle marche aura lieu ce mercredi à la veille de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes.

 

Violences sexuelles: ouverture d'un nouveau centre à Charleroi de prise en charge des victimes (JT 23/11/2021)

Articles recommandés pour vous