Regions

Tournai: le dernier "clown effrayant" était... une étudiante en esthétique

Le Killer Clown, une rumeur prise au sérieux par la police de Tournai

© Flickr-feans

24 oct. 2014 à 06:28Temps de lecture1 min
Par edel

C'est ce que rappelle le chef de zone, Philippe Hooreman, le chef de zone de la police locale du Tournaisis. "Nous pensons bien qu'il s'agit d'une rumeur, provenant de France et amplifiée sur les réseaux sociaux mais nous restons vigilants et demandons à tous les citoyens de nous prévenir en cas de comportement suspect " C'était le cas hier encore autour d'une école. Dès l'appel, les policiers sont intervenus et ont interpellé une personne. "Il s'agissait d'une étudiante d'une école d'esthétique de ce quartier et elle venait de suivre un cours de grimage, elle est rentrée chez elle avant de se démaquiller" explique encore le chef de zone. "Il ne faut donc pas dramatiser, mais nous restons attentifs." Il faut dire que des informations concernant le présence d'un clown effrayant circulaient dans le quartier Saint Brice et autour de l'Athénée Campin. La police s'est donc déplacée avec les résultats que l'on sait et continuera à le faire dans le contexte actuel. Et le chef de zone de prévenir "Le déguisement est interdit sur la voie publique, sauf en période de carnaval. Je sais aussi que nous entrons dans la période d'Halloween et nous encadrons d'ailleurs plusieurs cortèges, mais tout comportement inadéquat sera sanctionné. nous arrêterons les fauteurs de troubles et en cas de troubles à l'ordre public avec menaces ou armes, nous irons plus loin, nous suivrons la voie judiciaire et déférerons l'individu au parquet. " Voilà donc les tournaisiens prévenus. Mais cela n'empêchera sans doute pas la rumeur de continuer à enfler. Le climat est d'ailleurs en train de se dégrader. Hier on signalait une enseignante en larmes à la sortie de l'athénée après sa rencontre avec un clown effrayant.

La période des vacances fera peut-être un peu retomber la pression.

Manu Delporte

 

Sur le même sujet

France: la vague de faux clowns agressifs atteint la banlieue de Paris

Le sud de la France touché à son tour par des clowns agressifs

Monde

Articles recommandés pour vous