Icône représentant un article video.

Près de chez nous

Tournai, dernière ville belge à avoir accueilli César Franck

C'est arrivé près de chez nous

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le dimanche 27 avril 1890, à Tournai, s’est déroulé une soirée dont le souvenir, d’après le critique de l’Indépendance Belge, est de ceux qui ne s’effacent pas…

La vielle, le 26 avril, César Franck et le pianiste Paul Braud étaient arrivés à Tournai par le train. Sur le quai de la gare, l’imposante silhouette du grand violoniste Eugène Ysaÿe attendait les deux hommes. Le lendemain devait avoir lieu un "festival" Franck, c’est-à-dire un concert consacré uniquement à ses œuvres. Au programme : deux mélodies ; la sonate pour violon et piano dédiée à Ysaÿe ; le quintette à clavier avec Paul Braud et le quatuor Ysaÿe et enfin l’églogue biblique Ruth dirigée par Franck lui-même. Le concert est un grand succès, "une victoire pour Franck et Ysaÿe", mais également pour la ville de Tournai, comme le note le critique du Courrier de l’Escaut. D’autant plus que ce concert n’est pas le seul événement notable.

Dans la matinée du 27, Franck s’était rendu en la cathédrale de Tournai et y avait longuement improvisé sur les grandes orgues. Un instrument de Ducroquet qui avait été modifié et augmenté quelques années auparavant. Mais ce que l’histoire se plaira à retenir, c’est surtout ce qui va se dérouler après le concert…

A cette époque, Franck venait de mettre les dernières notes à une œuvre ambitieuse et de grande envergure : son quatuor à cordes. Le quatuor avait été créé à Paris la semaine précédente et Ysaÿe, qui n’était pas de la partie, avait demandé au compositeur les partitions de sa nouvelle composition pour pouvoir la travailler. Après le concert, les artistes et quelques invités s’étaient retrouvés chez le bourgmestre de la ville afin de célébrer la venue de Franck et le succès du concert. Mais alors que l’heure était plus proche de l’aube que du crépuscule, vers deux heures du matin, Ysaÿe fit asseoir Franck dans l’un des fauteuils du salon de musique et avec ses trois compagnons se mit à jouer le quatuor à cordes.

Mais les agapes qui avaient précédé, le manque de temps pour travailler l’œuvre et les fautes dans les copies, ont rendu ce premier essai infructueux, car Franck, qui par nature était toujours très complaisant avec les interprètes, ne manquait pas ici de faire bruyamment remarquer les erreurs qui se glissaient dans l’interprétation. C’est alors qu’Ysaÿe s’arrêta pour s’adresser au compositeur et lui dit : "Écoutez, père Franck, si vous vous en mêlez, ça n’ira pas du tout".

Les quatre musiciens se remirent alors à l’ouvrage et cette fois avec plus d’entrain. Si bien qu’une fois l’audition terminée, Franck ému aux larmes embrassa le violoniste. Si l’audition était privée, le critique de l’indépendance belge la relate dans sa chronique musicale du 30 avril. De cette manière, Tournai devient la première ville belge à entendre résonner les notes de ce chef-d’œuvre de la musique, mais également la dernière ville belge à accueillir César Franck, qui décédera quelques mois plus tard.

Or, si la nuit n’a pas été immortalisée, la soirée, elle, a donné lieu à une des plus célèbres photos de Franck, celle où il trône entouré du Quatuor Ysaÿe et de pianiste Paul Braud.

Pour aller plus loin :

Fauquet, Joël-Marie. César Franck. Paris : Fayard, 1999.

Retrouvez le feuilleton "César Franck, de chair et de sons"

À l’occasion du bicentenaire de César Franck, Musiq3 propose un feuilleton inédit, qui retrace la vie du compositeur liégeois et nous plonge dans son œuvre, marquée par les tumultes de son siècle. Ecrite par Xavier Falques et réalisée par Cyrielle Cour, la série lève le voile sur la personnalité et la musique de ce génie qui souffre encore de l’image d’un compositeur planant au-delà des nécessités du monde, à l’écoute du chant des anges.

Écoutez les 10 épisodes du feuilleton César Franck.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous