Cyclisme

Tour du Pays basque : Evenepoel prend le départ sans attentes particulières, "comme une 3e semaine de stage"

Remco Evenepoel commence lundi le Tour du Pays basque, sa quatrième course par étapes de la saison. "Je me sens bien après mon stage en altitude", a expliqué le coureur de Quick-Step Alpha Vinyl. "Il s’agit d’une course importante principalement en vue des classiques ardennaises, donc je débute ici sans trop d’attentes particulières."

Evenepoel s’est préparé sur le Teide en vue des classiques ardennaises. "J’espère avoir suffisamment récupéré", a-t-il confié dimanche durant une conférence de presse. "C’était un bon stage, tout s’est parfaitement déroulé. Les derniers jours étaient extrêmement durs en vue des Ardennaises. Puis j’ai fait un peu de travail de préparation à la maison. Je considère cette course par étapes un peu comme la troisième semaine de stage et il faut toujours voir comment ton corps réagit à un stage en altitude."

Le Tour du Pays basque débute lundi par un contre-la-montre de 7,5 km. "Il est très court et délicat, avec des montées et des descentes. Je ne suis pas concentré sur la victoire, car il est difficile de classer ce contre-la-montre. Tant de choses peuvent se produire."

Evenepoel n’a pas "beaucoup d’attentes" sur cette course par étapes. "L’objectif, c’est la Flèche brabançonne et Liège-Bastogne-Liège. Ce serait parfait de lutter avec les meilleurs. Je pense que ma forme est bonne, j’espère pouvoir le confirmer ici. Mais si cela n’est pas le cas, je ne paniquerai pas. Quand tu sors d’un stage en altitude, tu es soit très bon, soit tu as du mal, donc je regarderai au jour le jour."

L’équipe Quick-Step Alpha Vinyl visera une victoire d’étape avec Evenepoel ou Julian Alaphilippe. "Un bon classement général serait aussi beau. Un podium serait bon pour la confiance avant les Ardennaises, mais si cela n’arrive pas, ce n’est pas grave", a conclu Evenepoel.

Sur le même sujet

Remco Evenepoel et Julian Alaphilippe emmèneront Quick-Step Alpha Vinyl au Tour du Pays basque

Cyclisme

On connait nos Classiques : "Je ne comprends pas pourquoi Remco Evenepoel ne fait aucune course flamande", s'interroge Rodrigo Beenkens

Les Classiques - Cyclisme

Articles recommandés pour vous