RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Classiques - Cyclisme

Tour des Flandres : Tiesj Benoot et Christophe Laporte un peu perdus en attendant le verdict Wout van Aert

Cyclisme : Tiesj Benoot et son équipe Jumbo-Visma durant la reconnaissance du Tour des Flandres. Si Wout van Aert n’est pas capable de prendre le départ, Tiesj Benoot et Christophe Laporte seront les leaders de remplacement.

La formation Jumbo-Visma a organisé sa conférence de presse d’avant Tour des Flandres avec un grand absent : Wout van Aert. Si le champion de Belgique ne peut pas prendre le départ dimanche, Tiesj Benoot et Christophe Laporte seront les leaders de remplacement.

"C’est difficile de parler du Tour des Flandres sans savoir si Wout va prendre le départ ou non", a confié Tiesj Benoot au micro de la RTBF. "Au sein de l’équipe, c’est aussi compliqué car on ne sait pas très bien comment préparer la course, d’un point de vue tactique. On doit essayer de faire au mieux et on verra si c’est avec ou sans Wout. Les autres équipes vont devoir aussi changer leur tactique car, nous, on va changer. Sans lui, on va moins prendre la responsabilité de la course".

"Est-ce possible de gagner sans lui ? Christophe et moi avons fait deuxième à l’E3, à Wevelgem et à À Travers la Flandre, donc je crois qu’on a encore une des meilleures équipes du peloton. Mais il nous manque notre finisseur. J’ai échangé des messages avec lui sur Whatsapp et il semble encore confiant. Il souffre de symptômes de l’hiver. Avec les règles du masque qui ont disparu, nous les cyclistes, on savait que ça allait être compliqué".

Le temps est peut-être venu pour moi de gagner

Quasiment toujours dans le top 10 du Ronde, Tiesj Benoot espère franchir un cap. "J’aime faire la course ici, j’ai l’expérience et je connais les routes par cœur. Le temps est peut-être venu pour moi de gagner et plus de faire un top 10. Mon favori numéro 1 est Mathieu Van der Poel, je mets aussi Tom Pidcock et Kasper Asgreen. Tadej Pogacar ? Je le mets aussi, mais en joker. Je crois qu’il sera là".

Tiesj Benoot avant le Tour des Flandres 2022

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’attente du verdict Wout van Aert

"Je ne ressens pas plus de pression parce que Wout n’est pas ici, à cette conférence de presse. Le plus déstabilisant est de ne pas savoir s’il sera présent ou pas", explique de son côté le Français Christophe Laporte.

"Pour nous ça change beaucoup de choses et je crois que ça change aussi la course d’une manière générale. Tiesj et moi, nous sommes en bonne forme. On l’a démontré, mais c’est dimanche qu’il faudra avoir les bonnes jambes. Forcément, on a pris un petit coup sur la tête car on prépare cette course avec Wout depuis des mois. Tant que la décision n’est pas prise, c’est difficile de se projeter. Je crois que Wout a beaucoup de choses en tête en ce moment, donc je ne l’ai pas dérangé en lui envoyant des messages. C’est vrai qu’on peut donner l’impression d’être pessimiste mais sincèrement, on n’en sait pas plus que vous. Ça reste une mauvaise nouvelle, donc on dégage une certaine image pessimiste. C’est logique. Mais rien n’est fait et on attend le verdict. Quand on aura la réponse, ce sera plus simple de faire le déclic".

"Beaucoup de gens pensent que parce qu’il n’est pas là, ça va ouvrir le champ des perspectives pour Tiesj et moi, mais pas forcément. J’ai plus de chances de gagner avec un Wout van Aert dans mon équipe que sans lui. Car il attire tous les regards et est marqué par les autres favoris. Tiesj et moi, on aurait pu profiter d’un moment où ces grands favoris se regardent et se neutralisent. Sans Wout, on fera plus attention à Tiesj et moi", conclut Christophe Laporte.

Christophe Laporte avant le Tour des Flandres 2022

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

On connait nos Classiques

S3 Episode 6: Le Tour des Flandres

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous