Icône représentant un article video.

Tour de France Femmes

Tour de France Femmes : nouvelle victoire pour l’inarrêtable Marianne Vos sur la 6e étape, Lotte Kopecky troisième

Tour de France Femmes : nouvelle victoire pour l’inarrêtable Marianne Vos sur la 6e étape, Lotte Kopecky troisième

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 juil. 2022 à 23:30 - mise à jour 29 juil. 2022 à 14:26Temps de lecture1 min
Par Jâd El Nakadi avec Belga

Nouvelle victoire pour Marianne Vos ! La leadeuse du Tour de France Femmes a remporté ce vendredi la 6e étape qui reliait Saint Dié-des-Vosges à Rosheim sur un parcours de 128,6 km. Une étape plutôt courte mais accidentée avec au programme trois côtes de 4e catégorie en début de course et 3 autres bosses à dompter dans les derniers kilomètres. La Néerlandaise de 35 ans s’est imposée au sprint devant l’Italienne Marta Bastianelli (UAE Team ADQ) et la Belge Lotte Kopecky (SD Worx). C’est son deuxième succès de la semaine, la coureuse de l’équipe Jumbo-Visma ayant déjà remporté la deuxième étape entre Meaux et Provins mardi. La grande perdante du jour est le maillot vert la Néerlandaise Lorena Wiebes (DSM) victime d’une chute à 20km de l’arrivée.

Quatorze coureuses, dont Jesse Vandenbulcke (Le Col-Wahoo), ont composé l’échappée du jour. La Belge a été reprise à 13 kilomètres de l’arrivée avant que les autres échappées ne subissent le même sort quelques kilomètres plus loin.

À 20 km du but, dans une descente, une chute a mis à terre Lotte Kopecky et Wiebes, lauréate de deux étapes sur ce Tour, mais qui perd gros vendredi, une chance de succès partiel et son maillot vert.

Dans la Côte de Boersch, dernière difficulté du jour, la Française Marie Le Net (FDJ-Suez-Futuroscope) a tenté sa chance passant au sommet avec moins de 30 secondes d’avance sur le peloton.

Le regroupement s’est effectué à 5,5km de l’arrivée laissant place au sprint final, sans Wiebes. Julie De Wilde distancée aussi, perd son maillot blanc de meilleure jeune.

Samedi, le peloton devra parcourir 127,1km entre Sélestat et Le Markstein au profil plus ardu avec trois difficultés de première catégorie dont le dernier sommet, celui du Grand Ballon, est situé à 7 bornes du but.

Sur le même sujet

Tour de France Femmes : Démonstration de Van vleuten qui prend l’étape et le maillot jaune, Marianne Vos s’écroule

Cyclisme

Articles recommandés pour vous