Icône représentant un article video.

Tour de France

Tour de France 2022 : Un jour dans les descentes du Tour

Tour de France 2022 : Un jour dans les descentes du Tour

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 juil. 2022 à 12:42Temps de lecture1 min
Par François Zaleski

Vous vous êtes peut-être déjà demandé ce qui pousse certains spectateurs à se placer dans les descentes de col du Tour de France ?

Quand la route du Tour s’élève, l’énorme majorité du public s’installe dans les montées pour voir les coureurs passer à une vitesse décente. D’autres, beaucoup plus rares, se positionnent sur l’autre versant de la montagne.

Pour certains, le choix s’opère par dépit. "On s’est placé là où il y avait de la place, dans la descente" reconnaît un groupe d’ami un peu frustré. Pour d’autres, ce positionnement est un choix. "J’ai choisi la descente pour éviter le monde et pour essayer d’avoir, peut-être, un bon cliché" souligne Lidye Lejeune. Comme cette photographe amateur, une partie du public est attirée par la vitesse et l’esthétisme des coureurs lorsqu’ils prennent leurs virages à toute allure.

Il y a quelques jours, Amaury Capiot a atteint la vitesse de 107 km/h dans la descente du Galibier. Le Slovène Matej Mohoric, qui a remporté le dernier Milan-Sanremo, grâce à ses qualités de descendeur, fait aussi partie des coureurs visés par les amateurs de belles photos, au même titre que le maillot jaune. "Je n’y connais pas grand-chose" reconnaît Lydie, "mais je suis venue pour ça, pour le maillot jaune".

Un reportage à voir sur Auvio et sur notre chaîne YouTube RTBF Sport.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous