Icône représentant un article video.

Tour de France

Tour de France 2022 : Jasper Philipsen tient enfin sa victoire à Carcassonne

15e étape : Rodez > Carcassonne : Victoire de Jasper Philipsen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 juil. 2022 à 23:22 - mise à jour 17 juil. 2022 à 15:17Temps de lecture8 min
Par Giovanni Zidda

On était loin d’une étape de transition ce dimanche entre Rodez et Carcassonne (202,5 km) pour la 15e étape de ce Tour de France 2022. Semé d’embuches, ce parcours a finalement souri à un sprinteur en la personne de Jasper Philipsen. Le Belge  de l’équipe Alpecin - Deceuninck a devancé Wout van Aert et Mads Pedersen dans la dernière ligne droite pour enfin lever les bras sur le Tour de France après huit Top-3 sur les routes de la Grande Boucle dont 2 cette saison.

Au delà de la victoire de Philipsen, 24 ans, cette 15e étape a été marquée par les chutes de l’équipe Jumbo-Visma et les tentatives d’échapper à un sprint massif.

Journée difficile pour Jumbo-Visma entre stress, chutes et abandons

Chute de Vingegaard sur la 15e étape du Tour de France 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La formation néerlandaise a en effet connu une journée assez chahutée qui a commencé par l’abandon – avant le départ – de Primoz Roglic. Cela n’a pas empêché Wout van Aert de passer à l’offensive dès les premiers kilomètres. Le maillot vert est resté une trentaine de kilomètres à l’avant en compagnie de Nils Politt et Michael Honoré avant de se relever après une trentaine de kilomètres sur les conseils de son directeur sportif.

Van Aert s’est d’ailleurs avéré très utile lorsque son équipe a joué de malchance à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée. Le Belge a dû mettre pied à terre au moment où son équipier Steven Kruijswijk a chuté. Touché à l’épaule, le Néerlandais a dû abandonner. Quelques minutes plus tard, c’était au tour du maillot jaune Jonas Vingegaard et de Tiesj Benoot de tâter du bitume. Une chute à première vue sans conséquences pour le leader du Tour de France.

La nervosité n’a pas quitté le peloton pour autant. L’équipe Trek a mis le feu aux poudres sur la côte des Cammazes pour lâcher les sprinters Jakobsen et Ewan (entre autres). Benjamin Thomas et Alexis Gougeard en ont profité pour s’échapper pendant une quarantaine de kilomètres.

Alors que l’équipe Ineos a tenté un coup de bordure, Thomas est resté à l’avant en solitaire et est passé tout près d’une superbe victoire en solitaire. Il sera finalement repris par la troupe à 500m de l’arrivée pour laisser place à l’emballage final, dominé par Philipsen, troisième coureur belge à lever les bras sur ce Tour après Yves Lampaert et Wout van Aert (2x).

Retrouvez le Debrief Complètement Tour entre 18h et 19h

Complètement Tour

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...
Loading...
AFP or licensors

Articles recommandés pour vous