Cyclisme

Tour d’Andalousie – Alessandro Covi s’impose au sommet, Rune Herregodts perd son maillot

17 févr. 2022 à 15:58Temps de lecture1 min
Par Raphaël Deby

Alessandro Covi était le plus fort sur la deuxième étape du Tour d’Andalousie. Leader au départ de la course, Rune Herregodts a perdu sa tunique de leader au profit du vainqueur du jour.

Après la première étape ce mercredi qui a vu la victoire du Belge Rune Herregodts, le peloton était de retour en Andalousie pour la deuxième étape de 150,6 kilomètres entre Achidona et Alcala la Real.

L’échappée du jour composée de Malecki, Martín, García Pierna, Sevilla et Barrenetxea réussit à prendre quelques minutes d’avance. Sevilla lâche finalement à 24 kilomètres du but, laissant ses quatre anciens compagnons d’échappée lutter contre le peloton pour jouer la gagne.

Dans le final, les différentes équipes se mettent au diapason et ne laissent presque aucun espoir aux rescapés de l’échappée matinale. Il faut dire que le profil vallonné offre des opportunités pour les meilleurs puncheurs du peloton.

Malgré un dernier baroud d’honneur de Barrenetxea, le peloton se retrouve donc groupé à dix kilomètres de l’arrivée et se rapproche de la montée finale, longue de 3,4 kilomètres à 6,3%.

À deux kilomètres du sommet, Herregodts doit lâcher devant le tempo imposé par l’équipe Ineos Grenadiers de Simon Yates. Le coureur de Sport Vlaanderen-Baloise est donc assuré de perdre son maillot.

Peu de temps après la flamme rouge, Wout Poels est le premier à placer une banderille, suivi par Alessandro Covi. Le coureur de l’équipe UAE-Emirates impressionne et résiste au retour de Miguel Angel Lopez pour s’imposer. Ivan Ramiro Sousa a terminé à la troisième place de l'étape. L'Italien en profite pour prendre la tête du classement général.

Loading...

Articles recommandés pour vous