RTBFPasser au contenu
Rechercher

Matière grise

Toucher pour mieux convaincre ?

Toucher pour mieux convaincre ?
22 déc. 2020 à 06:56Temps de lecture1 min
Par EMOL

Il vous est certainement déjà arrivé d’espérer convaincre quelqu’un et de vous demander ce que vous pourriez bien faire pour augmenter vos chances de réussite. Ne cherchez plus : il semblerait que le sens du toucher joue un rôle pour persuader la personne en face de vous.

Pour déterminer si le fait d’effleurer notre interlocuteur pouvait influer positivement ou négativement sur notre force de persuasion, des chercheurs ont mis en place une expérience psychologique très simple. Un jeune homme aux allures d’étudiant s’est placé à l’entrée d’une bouche de métro. Son objectif : interpeller les passants et leur dire qu’il lui manque 20 centimes afin de pouvoir prendre le métro et rentrer chez lui.

Dans un premier temps, il a procédé à sa demande sans les toucher. Pour un résultat mitigé : finalement seuls 28 % des passants ont accepté de lui donner les 20 centimes dont il avait besoin.

Dans un deuxième temps, le jeune homme a fait exactement la même requête mais cette fois en touchant brièvement le bras de ses interlocuteurs. Par ce simple contact physique, son taux de réussite a grimpé à 47 %, soit presque 20 de mieux que dans le premier cas. Un résultat étonnant quand on sait que certaines personnes n’aiment guère être effleurées, surtout par un inconnu…

Mais l’expérience le prouve : le fait d’entrer physiquement en relation avec l’autre augmente nos chances de l’intéresser à notre demande. Voilà un enseignement à mettre en application peut-être lors de votre prochain entretien d’embauche, ou demande d’augmentation, une fois vacciné bien entendu…

Retrouvez la chronique de Patrice Goldberg dans La Grande Forme sur VivaCité :

 

Articles recommandés pour vous