RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Tortue de Jan Fabre : la ville de Namur dévoile le texte du panneau explicatif qui sera placé devant l’œuvre d’art

01 juin 2022 à 06:27Temps de lecture2 min
Par Juliette Hariga

On a encore beaucoup parlé de la Tortue de Jan Fabre lors du conseil communal de ce mardi. Certains veulent que l’œuvre de l’artiste, condamné pour agression sexuelle, quitte la citadelle. Le collectif féministe Badass a manifesté devant l’hôtel de ville. Les yeux bandés et le visage recouvert d’un maquillage doré. L’opposition socialiste a déposé une motion pour demander le retrait de la statue. Sans surprise elle a été rejetée.

La statue ne bougera pas mais le bourgmestre Maxime Prévot a insisté sur le fait que la ville avait pris, selon lui, les mesures les plus fortes à l’échelle du pays, à l’encontre de Jan Fabre.
Un panneau sera notamment placé devant la statue. Le texte a été dévoilé hier soir. Il rappelle la condamnation de l’artiste et incite les victimes ou témoins de violences sexuelles à se manifester en scannant notamment un QR code qui sera sur le panneau.

Voici l’intégralité du texte :

" Jan Fabre est un artiste belge né en 1958 à Anvers. Reconnue internationalement, son œuvre a fait l’objet en 2015 d’une exposition temporaire à Namur qui a connu un grand succès.
" Searching for Utopia ", qui représente l’artiste chevauchant une tortue, fait référence à l’ouvrage de Thomas More " Utopia " dans lequel l’auteur décrit une île imaginaire où existe un système politique idéal. L’œuvre a été acquise avec des fonds publics, privés et citoyens suite au succès de cette exposition.
Jan Fabre a été condamné le 30 avril 2022 à 18 mois de prison avec sursis pour des faits de violence, harcèlement, comportement sexuel inapproprié sur le lieu de travail et attentat à la pudeur sur une personne. L’artiste se voit également déchu de ses droits civiques pour cinq ans.
La Ville de Namur condamne fermement les actes visés par ce jugement et se mobilise plus que jamais pour l’égalité des genres et la lutte contre toute forme de violence. Dès aujourd’hui, la Ville de Namur s’engage pour que, demain, la fin des violences de genre ne soit pas une utopie, mais bien une réalité.
C’est dans cet esprit que la Ville de Namur souhaite utiliser la notoriété de cette œuvre pour lutter contre les violences faites aux femmes et œuvrer en faveur de l’égalité des genres. Puisse donc ce lieu servir aux victimes de ces violences.
Si vous vivez des violences en raison de votre genre et/ou de votre orientation sexuelle, si vous en êtes témoin, scannez le QR Code ci-contre. "

Le QR Code renverra directement vers une page du site de la Ville qui reprendra les différentes ressources disponibles.

Dans son intervention, Philippe Noël, président du CPAS en charge de la cohésion sociale, du logement et de l’égalité des chances a justifié une nouvelle fois la décision de ne pas enlever l’œuvre d’art "Plutôt que de cacher le problème et de risquer que le sujet soit, dans quelques années peut-être, malheureusement oublié, nous avons opté pour que l’œuvre serve d’outil de sensibilisation à la lutte contre les violences faites aux femmes."

Selon la ville, La plaque qui sera apposée restera sur la tortue bien au-delà de la période de condamnation de Jan Fabre.

Articles recommandés pour vous