RTBFPasser au contenu

VivaCité en concert

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

Top 10 des albums de Bruno Tummers...
07 juin 2016 à 11:30 - mise à jour 07 juin 2016 à 11:305 min
Par VivaCité

A quelques jours de la Fête de la Musique, les animateurs de Vivacité vous dévoile les coups de coeur de leur discothèque. Aujourd'hui, c'est au tour de Bruno Tummers. Bruno est le coordinateur culturel de la chaîne, animateur de VivaCité en concert, chroniqueur musical dans le 6/8 de Sara de Paduwa. C'est aussi lui que vous retrouvez chaque année depuis les Francofolies de Spa.

La discothèque de Bruno est gigantesque. Le choix, difficile, trahit les préférences du bonhomme: la chanson française. Face au déchirement de devoir choisir 10 albums, Bruno s'est offert une bonus track.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

YVES DUTEIL, Côté scène, 1988

S’il ne devait en rester qu’un ce serait celui-là. C’est un prof de primaire qui me fait découvrir Duteil et sa chanson La rumeur. Je reçois ce live enregistré à l’Olympia pour un anniversaire. Je l’ai usé jusqu’à la corde. Duteil a aussi été mon tout premier concert, en 1990. Je l’ai bien vu une quinzaine de fois sur scène. Il y a dans ses albums des chansons magnifiques, alors qu’on ne le résume qu’à Prendre un enfant. Gros vendeur dans les années 80, la suite a été plus compliquée pour lui en terme d’images et de ventes. N’empêche que s’il n’y avait pas eu cet album, je ne ferais sans doute pas ce métier.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

PATRICK BRUEL, Alors regarde, 1989

Le premier album que j’ai acheté en CD. Les arrangements très contemporains à l’époque ont assez mal vieilli. C’est l’album de la Bruelmania avec des tubes énormes : Alors regarde, Place des Grands hommes, J’te l’dis quand-même. Décalé. En 89-90, on n’entendait que ça à la radio. Je l’ai réécouté il y a quelques mois avec plaisir. Dommage que La fille de l’aéroport, avec la voix d’Elsa, star de l’époque, n’ait pas été un single. J’ai vu Bruel sur scène pour la première fois des années après. Il se passe dans les salles quelque chose d’assez indescriptible.

Patrick Bruel - La Fille De L'Aéroport (audio)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

CHARLES AZNAVOUR, Palais des Congrès, 1994

Dans les années 90, je commence à m’intéresser à la grande chanson française. La chanson anglophone ne m’intéresse pas trop, je veux qu’on me raconte des histoires. Et pour ça, Aznavour est le champion. Chaque titre est un mini-film où il peut montrer l’étendue de son talent de comédien. Ses grandes années sont les années 60/70 mais les orchestrations ont vieilli. Je me rabats alors sur cet album live aux sonorités plus contemporaines. Tous les tubes y sont de Emmenez-moi à Non, je n’ai rien oublié. Il a vécu 40 ans sur son catalogue mais quel catalogue.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

JULIEN CLERC, Utile, 1992

Cette année-là, on entend beaucoup à la radio le titre Noé, extrait de cet album. Un titre entraînant que j’adore et qui va me permettre de découvrir l’univers de Julien Clerc. Cet album est l’album de la réconciliation entre Julien Clerc et Etienne Roda-Gil, l’auteur qui a écrit toutes premières ses chansons : Le patineur, Ivanovitch, etc. Brouillé dans les années 80, les deux hommes se retrouvent pour cet album, le meilleur de la carrière de Julien. Une carrière d’une longévité exceptionnelle même si les années 60/70, aux sonorités baroques, sont les plus intéressantes.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

MICHEL SARDOU, Bercy, 1991Aïe. Aimer Sardou, attention, c’est mal. Trop à droite, trop réac, trop populo, trop donneur de leçons. Je suis un fan absolu de la voix de Sardou dans les grandes années. On connaît les tubes de Sardou mais pas ses chansons d’album. Alors que beaucoup d’entre elles évoquent l’histoire et traitent de mysticisme : Un roi barbare, La pluie de Jules César, Un jour la liberté, Danton, etc. J’achète à l’époque ce Bercy 91 en double cassette, lorsque les mp3 s’appelaient encore walkman. Sardou y est au sommet de sa gloire. Son répertoire mélange les années 70 et 80. Il a un excellent groupe et n’a jamais aussi bien chanté. Ces dernières années, il ne travaille malheureusement plus avec Jacques Revaux, le compositeur de ses grandes chansons et il y a beaucoup perdu. Quant à sa voix… Passons.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

ALAIN SOUCHON, Au ras des pâquerettes, 1999

Quelques années auparavant, Souchon a sorti Foule sentimentale, matraquée par les radios. Mais c’est vraiment cet album-là que j’ai adoré. L’ingénieur du son Renaud Letang lui apporte une sonorité très moderne. Et parmi les 10 titres, il n’y a rien à jeter : Le baiser, Rive gauche, etc. Souchon est l’un des plus grands auteurs français. Il a apporté une écriture neuve et ils sont peu nombreux à pouvoir y prétendre.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

SERGE LAMA, Symphonique, 1998

J’adore la voix de Lama. Je le vois pour la première fois sur scène au milieu des années 90. En 98, il sort un disque avec un orchestre symphonique. Et si j’adore les disques live, j’aime encore plus les live symphoniques qui donnent une ampleur aux mélodies. Il faut juste pouvoir assurer vocalement derrière. Avec Lama, aucun problème. C’est aussi l’un des chanteurs qui m’a le plus impressionné sur scène. Chaque concert est un combat. Il y a sur cet album un chef d’œuvre d’écriture : La cathédrale. L’œuvre de Lama est à redécouvrir. Le grand public a de lui l’image d’un bon vivant au rire tonitruant alors que la majorité de son œuvre est noire et tragique.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

JEAN-JACQUES GOLDMAN, Entre gris clair et gris foncé, 1987

L’apogée de Goldman. Son meilleur disque solo. Le faiseur de tubes des années 80. Les gamins de l’époque écoutaient Goldman, comme ceux de cette génération écoutent Kendji ou Louane.

On s’échange des copies sur cassette dans les cours de récré. Ce double album est rempli de tubes : C’est ta chance, Puisque tu pars, Là-bas. Un côté pile électrique, un côté face acoustique sur lequel se niche une perle : Il y a.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

CLAUDE NOUGARO, L’enfant phare, 1998Dans les années 90, on diffuse encore un peu Nougaro à la radio. J’ai entendu quelques titres de son disque précédent : C’est une Garonne et Vie violence, sans avoir acheté l’album. Je craque pour celui-là en ne connaissant aucune chanson. Un album mineur si l’on compare avec la production passée de Nougaro. Un album sans tubes. Mais j’ai adoré ce disque, enregistré à la campagne avec ses musiciens de scène de l’époque. L’écriture de Nougaro est magnifique. C’est aussi cette année-là que je le vois pour la première fois sur scène. Claque monumentale. Il irradiait. Il vous prenait dès la première chanson sans jamais plus vous lâcher. Et vous en sortiez sonné. Le meilleur des grands sur scène, très loin devant Aznavour, Bécaud, Reggiani, Moustaki, Salvador, Béart… Et je les ai tous vus.

Top 10 des albums de Bruno Tummers...

GEORGES BRASSENS, L’intégrale 20e anniversaire, 2001

Impossible de choisir un disque de Brassens, alors je les prends tous. Des textes qui semblent faciles alors qu’ils ont été travaillés jusqu’à la moelle. Des mélodies qui semblent basiques sur lesquelles se sont heurtés tous les guitaristes débutants. Comme l’oeuvre de Renaud, un remède contre la connerie.

Et sinon, je peux rajouter Double jeu de Michel Berger et France Gall, le live Symphonique de Véronique Sanson, le live Plutôt guitare de Maxime Le Forestier, l’intégrale de Barbara, L’Olympia 98 de Maurane, Zanzibar d’Adamo, Hors saison de Francis Cabrel, Une vie comme un roman de Bécaud, le Zénith 93 de Michel Jonasz… Non ? Bon.

Articles recommandés pour vous