RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Tom Pidcock troque le Giro pour sa Mountain Bike et se prépare à viser un triplé arc-en-ciel

Tom Pidcock
05 mai 2022 à 08:18Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Champion du monde de cyclo-cross, champion du monde de Mountain Bike et champion du monde sur route la même année. Un exploit que personne n’a jamais réalisé mais que Tom Pidcock garde dans un coin de sa tête.

Après s’être paré du maillot arc-en-ciel en début d’année en cyclocross, le Britannique de l’équipe Ineos a vécu une campagne des classiques sur route plutôt décevante. Annoncé au départ du Giro 2022 depuis bien longtemps, le phénomène de Leeds a finalement renoncé au Tour d’Italie.

"Les deux grands objectifs qui lui restent sont les championnats du monde de Mountain Bike fin août et ceux sur route en septembre", affirme son entraîneur Kurt Bogaerts dans une interview accordée à nos confrères de Het Nieuwsblad ce jeudi.

Pas assez constant pour le Giro, la Mountain Bike avant la route

Les ambitions de Pidcock – vainqueur du Giro espoirs en 2020 - sur les Grands Tours sont repoussées à plus tard. "Pour faire le Giro, il devait être constant sur 21 jours et après ce qu’il s’est passé cet été, on n’en était pas certains", a expliqué son entraîneur.

Malade ou en méforme, le coureur de 22 ans a alterné les hauts et le bas sur route cette saison. Et alors que l’équipe Ineos ambitionne surtout la victoire finale avec Richard Carapaz au Giro, Pidcock et son entourage ont préféré se tourner vers d’autres objectifs.

C’est donc loin de la route que le talentueux Britannique va s’illustrer prochainement. Dès le week-end prochain, il sera au départ de la manche de Coupe du monde de Mountain Bike d’Albstad en Allemagne avant de disputer celle de Nove Mesto. Histoire de prendre du plaisir et de prendre des points UCI pour être bien placé aux départs des championnats du monde au mois d’août.

Le Tour de France seul GT possible avant une fin de saison cruciale

Le retour sur route est prévu à la mi-juin pour le Tour de Suisse ou le Tour d’Occitanie. Pidcock verra ensuite s’il prendra part au Tour de France où Ineos voudra assurément aligner une équipe compétitive. "C’est encore trop tôt pour en parler", explique son entraîneur. Mais la Grande Boucle est le seul Grand Tour qu’il pourra éventuellement rouler cette saison vu que la Vuelta se dispute en même temps que les Mondiaux de Mountain Bike.

S’il remportera ce deuxième titre mondial en 2022, Pidcock mettra ensuite le paquet pour la fin de saison et les Mondiaux sur route Wollongong. Un objectif qu’il devrait préparer en disputant le Tour de Grande-Bretagne.

"Trois titres de champion du monde la même année, ce serait le rêve ultime", conclut Bogaerts.

Sur le même sujet

Mondiaux VTT : Pidcock vise l’or aux Gets pour son rêve de triplé, un duel français chez les femmes

Cyclisme

Articles recommandés pour vous