RTBFPasser au contenu
Rechercher

Togo : le Premier ministre Klassou et le gouvernement démissionnent

Le premier ministre Klassou à Abidjan en septembre 2017
26 sept. 2020 à 08:27Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou et son gouvernement ont démissionné, a annoncé la présidence du Togo vendredi soir.

Le président Faure Gnassingbé a accepté cette démission, indique le communiqué publié sur le site officiel de la présidence.

"Le chef de l'État a félicité le Premier ministre et toute l'équipe gouvernementale pour les efforts engagés sur le plan économique, politique et social ainsi que les résultats encourageants obtenus malgré le contexte difficile marqué par la crise sanitaire que traverse actuellement le monde entier", déclare le communiqué.

Un changement politique était attendu au Togo depuis que Faure Gnassingbé a été réélu en février pour un quatrième mandat présidentiel, mais ce changement a été retardé par la pandémie de coronavirus.

La victoire de Faure Gnassingbé à l'élection présidentielle a été acquise après un amendement de la Constitution qui lui a permis d'être de nouveau candidat. La famille Gnassingbé dirige depuis plus d'un demi-siècle ce pays d'Afrique occidentale.


A lire aussi : Togo: "Je ne me sens pas l'âme d'un dictateur", assure Faure Gnassingbé


Faure Gnassingbé préside le Togo, un pays de huit millions d'habitants, depuis 2005, date à laquelle il a succédé après son décès à son père Gnassingbé Eyadéma, qui a dirigé le pays d'une main de fer pendant 38 ans.

M. Klassou était Premier ministre depuis 2015.

Faure Gnassingbé "a remercié le chef du gouvernement pour son sens élevé du devoir et l'a chargé d'expédier les affaires courantes", indique le communiqué de la présidence.

Articles recommandés pour vous