RTBFPasser au contenu

iXPé

TM Cup et KCX 2 : l’Esport remplit Bercy deux fois en moins d’un mois !

Des événements d’Esport remplissent Bercy deux fois en un mois

En l’espace de deux semaines, l’Accor Arena a affiché salle comble pour des événements 100% Esport Made in France : La TrackMania Cup, montée de toutes pièces par ZeratoR, et le KCX 2, organisé par la Karmine Corp.

Ces deux shows ont prouvé au monde que le jeu vidéo pouvait aussi rassembler des foules, des fans, autour d’une passion commune pour le gaming.

Du garage à Bercy

Il est loin le temps des LAN à 10 dans un sous-sol miteux, aujourd’hui c’est dans les plus grandes salles que le jeu vidéo se produit !

Aux États-Unis, cela fait longtemps que l’on a détecté le potentiel de l’Esport : en 2013 déjà, le Staples Center de Los Angeles (20.000 places) s’était rempli pour la finale des Worlds de League of Legends !

Nos voisins scandinaves ne sont pas en reste non plus : on ne compte plus les conventions et les LAN suédoises.

Près de 350.000 visiteurs et joueurs se sont rendus à la DreamHack 2019, à Jönköping en Suède.
Près de 350.000 visiteurs et joueurs se sont rendus à la DreamHack 2019, à Jönköping en Suède. - DreamHack

En Europe on était un petit peu à la traîne, mais c’est désormais de l’histoire ancienne ! En remplissant deux fois Bercy sur un mois, le jeu vidéo a mis tout le monde d’accord. Et puis on ne parle pas ici d’une prestigieuse compétition internationale, comme c’est le cas dans les autres pays.

Certes le KCX de ce mardi a rassemblé les fans autour de deux jeux Esport majeurs, League of Legends et Valorant, mais ce ne sont " que " des équipes françaises évoluant dans la ligue française.

Concernant TrackMania, la visibilité de ZeratoR et la hype qu’il crée pour son événement auront suffi à rameuter près de 15.000 personnes autour d’un jeu assez peu visionné en temps normal.

La France, sa gastronomie, son vin et… son Esport ?

Depuis quelques années déjà, le jeu vidéo continue de se développer et prend de plus en plus de place dans la société, le business ou la culture.

Il y a quelques semaines de cela, les joueurs et influenceurs du secteur ont été invités à l’Élysée pour célébrer leurs victoires et discuter avec le président Macron. Si certains y voient surtout un coup stratégique quelques jours avant les législatives françaises, c’est tout de même la première fois qu’un événement pareil à lieu et une preuve que le jeu vidéo prend de l’importance en France.

Par exemple, la LFL (Ligue française de LoL) signe aujourd’hui des joueurs de calibre international qui auraient leur place dans les championnats européens (LEC) ou américains (LCS). On pense évidemment à la Karmine Corp avec Rekkles et Cabochard mais n’oublions pas Jacktroll et Szygenda chez Vitality. Bee ou encore Crownshot et Adam chez BDS Academy.

La LFL prend tellement d’ampleur que Riot Games a décidé de l’exporter à l’international en lui conférant des commentateurs anglophones.

Toujours plus haut, toujours plus fort ?

Annoncées il y a peu, les phases finales de la coupe du monde de TrackMania auront lieu les 1, 2 et 3 juillet au Stade de France. C’est une belle consécration pour ce jeu développé par Nadeo, un studio indépendant français plus tard racheté par Ubisoft.

De son côté Zerator a déjà annoncé que cette TrackMania Cup à l’Acorr Arena de Paris était la fin d’un arc, d’une boucle. Pour lui, ce bouquet final est une superbe conclusion. Sans pour autant dire adieu ni au jeu, ni à l’événementiel.

Sans savoir de quoi demain sera fait, tout laisse à croire que les événements de jeux vidéo ont de beaux jours devant eux…

Et en Belgique ?

En Belgique aussi l’Esport commence à rayonner, récemment grâce à la PGL (Professional Gamers League) qui s’est organisée fin mai au Sportpaleis d’Anvers. Le dimanche de la finale, plus de 20.000 personnes ont fait le déplacement et célébré la victoire de Faze Clan.

De son côté, le Brussels Challenge organise un nouveau tournoi "Major Edition 2022" après une pause forcée par la pandémie. Une compétition sur 10 jeux de combat qui se déroulera les 23 et 24 juillet prochains. Le Brussels Challenge Major Edition est ouvert à tous et des places "visiteurs" sont également disponibles. Il suffit de suivre ce lien.

La compétition de Super Smash Bros Ultimate sera d’ailleurs disponible en direct sur la chaîne Twitch de RTBF iXPé.

Articles recommandés pour vous