Icône représentant un article audio.

Titanic : L’histoire étonnante de Berthe Mayne, cette Belge qui a embarqué sur le Titanic pour rejoindre son amant

Les Belges du Titanic

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 avr. 2022 à 12:54 - mise à jour 15 avr. 2022 à 13:00Temps de lecture50 min
Par Céline Dekock d'après le feuilleton de Pascale Vanlerberghe

Vous connaissez l’histoire du film Titanic de James Cameron ? Et si on vous disait que c’est – à quelques détails près – l’histoire qu’a réellement vécue une passagère belge du Titanic, Berthe Mayne. Découvrez cette incroyable histoire à travers ce feuilleton de 50 minutes écrit par Pascale Vanlerberghe et réalisé par Thierry Lequeux.

C’est l’histoire de Berthe Mayné, jeune chanteuse à l’hôtel Métropole de Bruxelles, qui, en 1912, embarque secrètement sous un nom d’emprunt sur le RMS Titanic, afin d’y retrouver son amant, Quigg Baxter, issu d’une riche famille canadienne.

Quelque temps avant le départ du Titanic, Berthe fait la connaissance de Quigg, qui est en voyage en Europe. C’est le coup de foudre et les deux amants ont prévu de se marier. Quigg embarque le 10 avril à bord du Titanic, en compagnie de sa mère et de sa sœur. Et secrètement, Berthe le suit à bord, sous un nom d’emprunt. La nuit du 14 au 15 avril 1912, la jeune femme arrivera à monter à bord d’un canot de sauvetage, avec la mère et la sœur de son amant, qui lui périra dans les eaux glacées de l’Atlantique.

Cette histoire étonnante, qui n’est pas sans nous rappeler celle que nous raconte James Cameron dans son film mutiprimé Titanic, Pascale Vanlerberghe nous la raconte dans ce feuilleton Les Belges du Titanic.

Un feuilleton réalisé par Thierry Lequeux, dans lequel vous pourrez entendre des musiques dont les enregistrements ont été réalisés exclusivement pour le feuilleton.

Dans ce feuilleton, vous rencontrerez également de Georges Krins, qui était un des musiciens (violoniste) du Titanic. Il était spadois (ses parents tenaient une mercerie à Spa devenue aujourd’hui l’hôtel Cardinal où a été posée une plaque commémorative) et a fait ses études au Conservatoire de Liège où le bibliothécaire nous avait montré les notes d’appréciation de ses professeurs.

Sur le même sujet

Le Titanic, un film, une histoire, un Belge, une mémoire, des souvenirs, un avenir…

Le temps d'une histoire

Fata morgana, un mirage en mer : une nouvelle explication pour le naufrage du Titanic ?

Monde

Articles recommandés pour vous