RTBFPasser au contenu

Athlétisme

Tia Hellebaut arrête sa carrière

Tia Hellebaut arrête sa carrière
06 mars 2013 à 10:12 - mise à jour 06 mars 2013 à 11:072 min
Par mawe

Elle aura donc disputé son dernier concours ce week-end à Göteborg. Depuis dimanche et cette finale manquée, on s'attendait à cette nouvelle. Après des bonnes qualifs, Tia est restée scotchée à 1m87. Son plus mauvais concours depuis très, très longtemps. Plus que le corps, c'est le mental (qui a toujours constitué sa grande force) qui semble avoir lâché.

Hellebaut espérait boucler joliment la boucle dans la cité suédoise où elle avait débuté sa carrière internationale (en espoirs en 1999) et où elle a décroché son premier grand titre (en 2006). Ça n'a malheureusement pas été le cas. Et on ne peut que regretter que Tia quitte les sautoirs sur une fausse note. Sa superbe carrière méritait une autre sortie.

Heptathlonienne de bon niveau - elle se classera 14e des Mondiaux d'Edmonton -, l'Anversoise se laisse convaincre par Wim Vandeven, son entraîneur et futur compagnon, de se consacrer uniquement au saut en hauteur en 2004. Un changement de cap qui va lui permettre d'accumuler les titres et de se constituer l'un des plus beaux palmarès de l'athlétisme belge.

Elle s'invite rapidement en finale de tous les grandes rendez-vous (JO d'Athènes, Mondiaux d'Helsinki). C'est en 2006, que la Belge entre dans la cour des grandes. A Paris, elle devient la première belge à s'élever au-dessus de 2m00. Quelques semaines plus tard et un peu plus au Nord, Hellebaut mate toutes les favorites à l'Euro de Göteborg.

Éjectée du podium à 2m01, Tia assomme ses rivales en franchissant 2m03 au premier essai. Impériale à l'instant crucial, sa marque de fabrique. Ce premier titre majeur, elle le fête avec Kim Gevaert, titrée quelques minutes plus tard sur 200m lors d'une soirée qui marquera à jamais l'histoire de l'athlé belge.

Tia Hellebaut championne d'Europe au saut en hauteur

Göteborg - Championnats d'Europe 2006

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L'hiver suivant, l'Anversoise confirme sa suprématie continentale à l'Euro indoor de Birmingham grâce à un bond magique à 2m05.

Après un Mondial d'Osaka raté (14e), Tia rebondit et retrouvant ses racines : les épreuves combinées. Au bout d'une journée exceptionnelle et d'une dernière ligne droite où la souffrance se mêle à la ténacité, elle est championne du monde du pentathlon à Valence (4867 pts, 7e performance de tous les temps).
 

Tia Hellebaut championne du Monde en Pentathlon

Valence - Championnats du Monde en Salle 2008

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

A la fin du mois d'août, Hellebaut signe son chef d’œuvre. Elle survole le concours dans le nid d'oiseau pékinois. Blanka Vlasic, qui paraissait invincible, doit s'incliner et laisser l'or olympique à sa rivale belge.

L'apogée de sa carrière, le début d'une nouvelle vie aussi. Tia va donner naissance à Lotte avant de revenir une première fois à la compétition. Puis ce sera au tour de Saartje d'offrir une "parenthèse" à sa maman. Le deuxième et troisième tome de la carrière de Tia Hellebaut seront marqués par trois cinquième place à Barcelone (2010), Istanbul et Londres (2012).

M. Weynants

Retour sur la carrière de Tia Hellebaut

Athlétisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous