RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Thomas De Gendt prolonge de deux ans chez Lotto Soudal

04 juil. 2022 à 10:59Temps de lecture1 min
Par Quentin Weckhuysen avec communiqué

Le roi de l’échappée continuera de prendre la poudre d’escampette avec sa tunique rouge pour deux années supplémentaires. Thomas De Gendt a prolongé de deux ans son contrat avec Lotto Soudal. Le coureur de Saint-Nicolas (35 ans) épaulera encore la jeune formation belge.

"Dans cette équipe, j’ai pu devenir le coureur que j’ai toujours voulu être : un attaquant. Dans l’ensemble, ces huit dernières années ont été un réel succès, avec de belles victoires et de très bons souvenirs. Je me réjouis d’y ajouter deux saisons supplémentaires", explique De Gendt.

Vainqueur d’étape sur le Giro, à Naples, à la mi-mai, le coureur belge dispose d’un palmarès impressionnant. Il peut se targuer de compter au moins une victoire d’étape sur chaque grand tour. Un atout considérable, après 8 saisons chez Lotto Soudal, pour guider ses jeunes coéquipiers.

"J’ai hâte de voir comment l’équipe évoluera dans les années à venir, avec l’éclosion de jeunes talents comme Arnaud De Lie ou Maxim Van Gils et avec l’arrivée de notre nouveau co-sponsor, raconte le spécialiste de l’échappée. Même si c’est de plus en plus difficile pour moi, l’ambition reste de gagner des courses. Et bien sûr, je souhaite continuer à aider l’équipe à chaque fois que je le pourrai."

"Il faut toujours compter sur Thomas De Gendt"

Une nouvelle qui ravit John Lelangue, CEO de Lotto Soudal. "Tout le monde le connaît comme quelqu’un qui aime plaisanter et qui n’abandonne jamais, mais la saison dernière n’a pas toujours été facile pour lui. Je suis donc très content de voir qu’il est bien de retour cette année. D’abord en travaillant dur pour l’équipe quand c’était nécessaire, mais c’est bien sa victoire d’étape au Giro qui nous a rappelé ce que nous savions tous déjà : il faut toujours compter sur Thomas De Gendt."

Récemment gêné par une blessure à la cheville sur le Tour de Suisse, où il a été contraint d’abandonner, le natif de Saint-Nicolas devrait prendre le départ de la Vuelta (19 août-11 septembre). À condition que sa blessure ne soit qu’un lointain souvenir à ce moment-là…

Articles recommandés pour vous