RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

WRC

Thierry Neuville deuxième du Safari Rally après la première spéciale : "Le vrai rallye commence demain, et on va parfois déguster"

Thierry Neuville deuxième du Safari Rally après la première spéciale : "Le vrai rallye commence demain, et on va parfois déguster"

WRC Kenya

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 juin 2022 à 15:31Temps de lecture7 min
Par Cédric Lizin et Olivier Gaspard

Thierry Neuville a débuté idéalement le Safari Rally du Kenya en réalisant le deuxième temps de la Super Spéciale de Kasarani (4.84 km), l'unique spéciale au programme de la journée de jeudi.

Le pilote belge n'a été devancé que par le Français Sébastien Ogier, plus rapide de 0.6 seconde, alors que Kalle Rovanpera a déjà perdu une grosse dizaine de secondes à cause d'une crevaison consécutive à une grosse frayeur dès le premier virage.

"C'était une petite spéciale assez sympa, et ça s'est bien passé, précise Thierry Neuville au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF au Kenya. On a roulé proprement, tout en sachant que le vrai rallye commence demain. Ce sera un week-end difficile, les premières gouttes de pluie viennent de tomber sur le parc d'assistance, on s'attend donc à des conditions différentes par rapport aux reconnaissances lors des premières spéciales vendredi. Le terrain va vachement se dégrader, ce sera assez cassant... et un vrai challenge. Kalle Rovanpera ? Je pense qu'il a un peu loupé son freinage, ça peut arriver à tout le monde. Mais il s'en sort bien, avec seulement une crevaison ! On avait un long routier de presque 100 kilomètres pour rentrer ici, cela aurait donc pu être pire pour lui."

Vendredi, la situation risque d'être parfois un peu plus compliquée pour Thierry Neuville, deuxième dans l'ordre de départ sur les six spéciales au programme de la journée.

"Je pense que le choix de pneus aura peu d'influence ici, surtout avec la météo annoncée, reprend TN. Je pense que tout le monde fera le même choix tout au long du week-end et que tout le monde partira avec deux roues de secours, car le risque de crevaison est très élevé. C'est probablement le seul rallye "endurance" de la saison, je pense qu'on va tous la jouer "safe" plutôt que de partir à l'attaque. Le balayage sera bien présent, moins dans la première spéciale vendredi matin, mais il y en aura beaucoup dans la suivante. Ensuite, ça varie. Parfois, nous serons contents de notre position sur la route car il y aura moins de pierres, et sur d'autres spéciales, on va un peu déguster. Mais sur l'ensemble du week-end, je pense que ça s'équilibre."

ES1 : Neuville deuxième. Grosse frayeur pour Rovanpera

WRC - Rallye du Kenya 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous