RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Thierry Henry s’inquiète de la santé mentale des joueurs de foot : "il faudrait demander à Messi s’il est heureux depuis son arrivée à Paris"

Thierry Henry, ancien footballeur pro et consultant pour Prime Video s’est exprimé sur le problème de santé mentale chez les joueurs de foot. Pour le champion du monde, il faut percer ce tabou.

Thierry Henry, ancien footballeur pro et consultant pour Prime Video s’est exprimé sur le problème de santé mentale chez les joueurs de foot. Pour le champion du monde, il faut percer ce tabou.

La santé mentale des joueurs de football et leur bien-être, c’est un sujet qui pose question à Thierry Henry. L’ancien joueur d’Arsenal et du FC Barcelone s’est appuyé sur son vécu lors de sa carrière de footballeur pro et s’est exprimé sur ce sujet lors de ses interventions à la télé pour Prime Video, mais aussi pour le journal L’Equipe. Notamment sur le cas Neymar et Lionel Messi.

"Neymar, quand on analyse une action et qu’il ne s’est pas replacé, OK c’est un fait et il faut le dire. Mais il est un peu moins bien et il y a des raisons. Neymar a souvent parlé dans ses dernières interviews de son bien-être, de la pression… Donc ma première réflexion est : Est-ce qu’il est bien ?' Il demande de l’aide. Quant à Messi, il faudrait lui demander s’il est heureux depuis son arrivée à Paris. Car souvent, quand on parle de ces deux joueurs exceptionnels, on oublie trop cette dimension."

Et l’ancien footballeur de prendre son propre exemple lors de son passage d’Arsenal à Barcelone en 2007. "Quand je suis parti d’Arsenal pour Barcelone, il m’a fallu un an pour être bien… J’arrive blessé, je suis en période de divorce, je dois apprendre un nouveau système, vous mélangez tout ça, cela joue sur le mental."

 

Un sujet moins tabou dans les autres sports ?

Si dans le foot, il est peu commun de voir les joueurs parler de santé mentale, dans d’autres sports par contre, le sujet n’est pas aussi tabou. Notamment en tennis avec Naomi Osaka et Simon Biles qui ont évoqué leur dépression.

"Je ne sais pas comment les gens réagiraient si un joueur de foot parlait comme ça à la fin d’un match, expliquant qu’il n’était pas bien mentalement. À mon époque, c’était beaucoup plus dur, totalement tabou. Même dans le groupe. T’arrivais dans les vestiaires :''Ça va ?'' – Oui'', même si ça n’allait pas. Aujourd’hui, un joueur peut s’ouvrir plus. Mais si tu dis :''Mentalement, je n’étais pas bien.'' Le match d’après tu peux prendre cher à l’extérieur, notamment avec les supporters."

Actuellement consultant, Thierry Henry a aussi goûté au rôle de T1. Un rôle où le Français voyait la question de la santé mentale importante : "En tant que coach, si un de mes joueurs arrivait en retard, j’essayais d’en savoir plus. Tout le monde doit comprendre que les joueurs sont humains : entraîneurs, supporters, consultants, journalistes. Après je peux comprendre le débat sur le fait que les joueurs gagnent des grosses sommes d’argent. Mais ce n’est pas ça qui fait que quelqu’un est heureux ou malheureux. Il y a des émotions qui sont dures à contrôler, qui partent parfois de l’enfance, il y a plein de choses."

Enfin, pour Thierry Henry, ce qui pourrait faire avancer le problème, c’est la prise de parole d’une star du football : "On est en 2022, il faut s’ouvrir. Si un joueur a un problème mental ou autre, qu’il le dise. Que les gens n’aient pas une mauvaise réaction, c’est tout à fait normal. Il faut que ce ne soit plus tabou. Parlez."

Sur le même sujet

Ligue des Champions : Messi face au Bernabéu, entre chevauchée, triomphe 6-2 et maillot brandi

Football

Santé mentale : des états de souffrance, y compris dans le sport

Le 6/8

Articles recommandés pour vous