Scène - Accueil

Théâtre National : "Rebota rebota y en tu cara explota", la pièce punk qui dénonce les violences faites aux femmes

Photo d’illustration de la pièce "Rebota rebota y en tu cara explota" ("Ça rebondit, ça rebondit et ça t’éclate en pleine face") de Agnés Mateus et Quim Tarrida.

© Quim Tarrida

10 déc. 2021 à 17:51 - mise à jour 10 déc. 2021 à 19:14Temps de lecture1 min
Par Ségolène Misselyn

Chaque année, des milliers de femmes sont tuées par des hommes et victimes des coups de leurs maris, ex-maris, petits amis et fiancés. En Espagne, chaque semaine, deux femmes sont assassinées. Dans leur pièce "Rebota rebota y en tu cara explota" ("Ça rebondit, ça rebondit et ça t’éclate en pleine face"), Agnés Mateus et Quim Tarrida font passer un message alarmant : la société et plus particulièrement les pouvoirs publics se montrent passifs et apathiques face à ces faits et statistiques macabres.

Comme son titre l’indique, cette pièce a pour ambition de nous faire exploser à la figure une série de vérités violentes. Dans une ambiance punk à l’esthétique extravagante, le spectacle dénonce ainsi les milliers de féminicides qui ont lieu chaque année et qui ne cessent d’augmenter, surtout depuis les confinements successifs.

Photo d’illustration de la pièce "Rebota rebota y en tu cara explota" ("Ça rebondit, ça rebondit et ça t’éclate en pleine face") de Agnés Mateus et Quim Tarrida.
Photo d’illustration de la pièce "Rebota rebota y en tu cara explota" ("Ça rebondit, ça rebondit et ça t’éclate en pleine face") de Agnés Mateus et Quim Tarrida. © Quim Tarrida

Agnés Mateus, seule en scène dans son pantalon pailleté, a un objectif : secouer la conscience collective sur les différentes violences à l’égard des femmes, y compris les plus latentes. Elle s’attaque donc aussi aux constructions sociales qui véhiculent de nombreux clichés sur la gent féminine. On pense notamment aux films de Disney qui représentent les femmes comme faibles et soumises ; représentations qui résonnent comme des insultes et qui alimentent le machisme ordinaire.

"On veut que les gens sortent du spectacle avec de la force" (Agnés Mateus)

Agnés Mateus livre une performance puissante qui puise sa source dans sa propre rage. Bien qu’elle soit sans doute un hommage aux femmes victimes de ces violences, cette pièce est surtout un cri d’alarmeA aller voir d’urgence !

Infos pratiques

La pièce "Rebota rebota y en tu cara explota" est jouée au Théâtre National du 15 au 17 décembre 2021.

Le jeudi 16 décembre 2021, une rencontre aura lieu à l’issue de la représentation avec : l’équipe artistique (Agnés Mateus et Quim Tarrida), Jean-Louis Simoens (Coordinateur Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion – CVFE asbl) , Camille Wernaers (pour Les Grenades et spécialiste des violences faites aux femmes dans le traitement médiatique)
et Valérie Lootvoet (Directrice de l’Université des Femmes).

Pour plus d’informations : "Rebota rebota y en tu cara explota"

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

"Pueblo" au Théâtre National

Scène - Accueil

Articles recommandés pour vous