RTBFPasser au contenu
Rechercher

Culture Club

The Witcher : comment expliquer le succès de la saga ?

Livres, jeux vidéo, série, ... The Witcher se décline sur une multitude de médiums, pour le plus grand bonheur des fans!
The Witcher, c'est un peu comme "La chronique des Bridgerton" dont on vous parlait ici. L'univers mis à part (les 2 sagas n'ont en effet rien à voir en termes d'ambiance), tous deux ont connu un succès planétaire lors de leur sortie sur Netflix, mais surtout, tous deux ont la particularité d'être tiré d'un livre. On vous explique pourquoi la sauce a si bien pris pour The Witcher.
 
The Witcher, c'est donc, avant toute série ou tout jeu vidéo, une saga littéraire. Les livres sont très nombreux : l'écrivain polonais Andrzej Sapkowski a d'abord publié, au début des années 90, plusieurs recueils de nouvelles qui ont permis d'introduire et de construire le personnage de Geralt of Rivia, le fameux "sorceleur". Ces nouvelles peuvent être lues de façon indépendante, mais les lire toutes permet d'en savoir plus sur le personnage et l'univers dans lequel prend place l'intrigue. 
Ensuite est venue une histoire continue, un roman en 5 tomes publié entre 1994 et 1999. Enfin, en 2013, l'auteur a publié un dernier roman, "La saison des orages". Il s'agit d'un roman totalement indépendant dont l'intrigue se situe au milieu d'un des recueils de nouvelles. 
Leur publication en version originale remonte déjà à plusieurs décennies, mais c'est évidemment grâce aux traductions en anglais publiées au début des années 2000 (ou en français, selon les affinités de chacun), que le grand public a pu découvrir l'univers créé par Sapkowski

Et après?

Puisque toute bonne saga littéraire a souvent droit à son pendant vidéoludique ou cinématographique, The Witcher n'a pas dérogé à la règle. 
 
La télévision polonaise a d'abord sorti, à l'aube des années 2000, un film puis une série en 13 épisodes reprenant l'intrigue imaginée par Sapkowski. Restés assez confidentiels puisque destinés au public polonais, il a fallu attendre quelques années de plus pour que The Witcher rencontre un vrai succès international.
En 2007 est en effet sorti le tout premier volet du jeu, sobrement intitulé The Witcher. Développé par le studio CD Projekt et édité par Atari Inc., le jeu n'a rien à voir avec les romans de Sapkowski, puisque CD Projekt a fait le choix de créer une intrigue de "toute pièce", après celle proposée dans les romans originaux. Ceci dit, l'écrivain a malgré tout donné son accord pour que le studio puisse créer une suite vidéoludique aux romans. Après un premier volet plus que réussi, deux autres volets du jeu ont vu le jour : The Witcher 2 : Assassins of Kings en 2011 et The Witcher 3: Wild Hunt en 2015. C'est surtout ce dernier volet qui a cartonné et permis aux romans de connaître un véritable engouement. On sait depuis peu qu'un 4e volet est en préparation chez CD Projekt, mais la sortie de ce dernier n'est pas prévue avant 2024, et surtout, le héros principal du jeu (et donc des livres) Geralt of Rivia ne fera a priori pas partie de l'intrigue.
 
Enfin, plus récemment, la plateforme de streaming Netflix a flairé l'affaire (et les gros sous qu'elle avait à y gagner) et a sorti une adaptation de la saga sous forme de série, pour laquelle elle a d'ailleurs reçu l'aide du studio qui a imaginé les jeux. Les deux premières saisons ont été un vrai succès et une 3e saison, d'ores et déjà en préparation, devrait arriver fin 2022 ou début 2023. Notons toutefois qu'il n'y a aucun lien entre les jeux vidéo et la série. Par ailleurs, un spin-off de cette série est également annoncé : The Witcher : Blood Origin servira de préquelle à la série déjà existante. L'intrigue se situera en effet 1200 ans avant celle proposée par la série d'origine.

Comment expliquer ce succès: l'avis d'un fan

Pour comprendre le succès qu'a rencontré cette saga, le mieux est sans doute de poser la question à un fan : "J'ai commencé à jouer aux jeux vers 2018, 3 ans après la sortie du 3e volet", raconte Felix, 31 ans. "Je ne connaissais pas du tout l'univers créé par Sapkowksi, mais j'ai été tellement impressionné par le 3e volet que j'ai décidé de jouer aux deux autres. Ils avaient très clairement vieilli, surtout le 1er qui est complètement passé de mode aujourd'hui, mais ça m'a permis de mettre un pied dans l'univers et d'y accrocher. Après avoir joué aux jeux, j'ai naturellement eu envie de me plonger dans les livres. Et je suis loin d'être le seul. Beaucoup de gamers ont été attirés par la saga littéraire de Sapkowski sur le tard, bien après la publication des différents tomes. Puis, forcément, quand on voit que Netflix sort une série inspirée de cet univers, on la regarde. Ils ont compris qu'il y avait un joli coup à jouer derrière cet univers et ont créé plein de vidéos connexes pour faire patienter les fans entre deux saisons. Entre la 1ère et la 2e saison par exemple, ils ont sorti un film d'animation basé sur le personnage de Vesemir, le mentor de Geralt of Rivia. Ca permet d'entretenir un peu notre engouement.
En tant que fan de l'univers, on peut tour à tour choisir entre relire les livres, rejouer aux jeux ou se refaire la série. C'est assez grisant d'avoir accès à des univers si pas identiques, au moins comparables, à partir de médium complètement différents", conclut Felix.

Sur le même sujet

Star Wars Day : La Saga Skywalker accueille deux nouveaux DLC

Jeux vidéo

Epic Games Store : découvrez le jeu à récupérer gratuitement avant le 12 mai

Jeux vidéo

Articles recommandés pour vous