RTBFPasser au contenu

Le 6/8

The Weeknd, de retour avec "Dawn FM", un album qui s’écoute à l’ancienne, "de bout en bout"

The Weeknd et Marc Lavoine © Universal

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 janv. 2022 à 12:162 min
Par François Saint-Amand

Bruno Tummers a livré son analyse de Dawn FM, le nouvel album de The Weeknd, qui est inspiré tant dans les sonorités que dans son paratexte par les années 80.

L’année musicale 2022 démarre très fort. Les albums de Marc Lavoine ou encore de Mustii sortent en janvier tout comme le 5e disque de la superstar masculine du moment, The Weeknd.

Abel Makkonen Tesfaye de son vrai nom a enchaîné les tubes : Blinding Lights, Save Your Tears, I Feet It Coming,… Parviendra-t-il à suivre le rythme sur ce nouvel album ?

Un nom d’album bien choisi

Dawn FM, le nom donné à l’album a été minutieusement choisi par son auteur, il synthétise à la fois le fond et la forme de ce projet.

Les sonorités donnent le sentiment de passer de l’ombre à la lumière. Cela tombe bien, 'Dawn' signifie 'aube' en anglais. La musique est, comme à son habitude chez The Weeknd, très dansante, mais s’accompagne de textes souvent plus écorchés.

'FM' fait référence à la manière dont sont agencées les différentes pistes de l’album, qui est construit comme une émission radio. "Il y a des singles entre les chansons et des voix de personnalités connues" relève ainsi Bruno Tummers. Pour emmener cette émission fictive aux stations authentiques, le single Take My Breath fait office de première bande-son et a déjà conquis les radios du monde entier.

Le fils spirituel de Michael Jackson

Pour le chroniqueur, la capacité de The Weeknd à se hisser au top des hit-parades provient de son inspiration pour les années 80.

"On ne sait pas comment il fait. On retrouve ces sonorités des années 80 qu’on aime tellement, mais qu’il modernise et amène en 2022. C’est très inspiré de Michael Jackson, on retrouve sa patte sur certains tubes et mélodies (NDLR : notamment Blinding Lights)" analyse Bruno Tummers.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard, outre la voix de Jim Carrey dans les jingles de Dawn FM, on distingue également celle de… Quincy Jones, le producteur historique de Michael Jackson, qui a travaillé sur les trois premiers albums du King of Pop. Cette construction radiophonique dans tous les sens du terme de Dawn FM pourrait s’apparenter à un moyen de reconnecter le public au plaisir d’écouter un album en entier, comme dans les années 80.

"C’est cohérent de bout en bout. Vous pouvez écouter l’album de A à Z et cela fonctionne, ou vous pouvez aller piocher les prochains tubes radio" promet le chroniqueur du 6-8, qui prévoit aussi un large succès pour le nouvel extrait, Sacrifice.

Loading...

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Articles recommandés pour vous